Research PortalConcours d’allocation des ressources – Foire aux questions

Anglais


Le nombre de participants aux concours pour l’obtention de ressources de Calcul Canada ne cesse de croître depuis le premier appel de propositions en 2011. Pour en savoir plus sur le processus d’allocation de ressources de Calcul Canada, consultez la présente foire aux questions ou écrivez à rac@calculcanada.ca.

Table des matières :

FAQ sur le CONCOURS D’ALLOCATION DE RESSOURCES (CAR)

1. Pourquoi y a-t-il allocation de ressources par Calcul Canada?

À l’heure où l’on met au point une nouvelle génération d’instruments scientifiques avant-gardistes, où le calcul informatique de pointe (CIP) se révèle utile dans un nombre croissant de domaines et où les chercheurs peaufinent toujours plus les modèles représentant le monde qui nous entoure grâce aux progrès technologiques et à l’innovation marquante en collecte et en exploitation de données, les besoins du milieu canadien de la recherche en CIP ne cessent d’augmenter. L’infrastructure de Calcul Canada se doit donc d’évoluer au même rythme. Par ailleurs, les demandes de ressources se faisant de plus en plus nombreuses au fil des ans, nos systèmes fonctionnent déjà à plein rendement. Cliquez ici pour découvrir notre programme de renouvèlement technologique.

2. Qui est admissible à l'allocation de ressources de Calcul Canada?

Toute personne admissible au soutien des organismes subventionnaires nationaux peut demander des ressources. Cela revient à dire que les professeurs sont admissibles, au contraire des boursiers postdoctoraux et des étudiants des cycles supérieurs. Tout auxiliaire peut demander une allocation si le projet concerné est admissible au soutien de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) ou des organismes subventionnaires. Un chercheur principal ne peut présenter plus d’une seule demande personnelle, mais il peut faire partie d’un groupe lié à une autre demande, c’est-à-dire bénéficier à la fois d’une allocation individuelle résultant du CAR et d’une autre, accordée à la suite du concours des plateformes et portails de recherche (CPPR).

3. Que sont les concours d’allocation de ressources (CAR)?

Les concours d’allocation de ressources sont des concours annuels destinés à répartir l’utilisation des ressources de Calcul Canada. Les demandes soumises aux concours touchent les projets de toutes disciplines, de la physique subatomique aux sciences humaines et sociales. Elles font l’objet d’un examen par des pairs et les allocations sont accordées selon le mérite scientifique des projets et la qualité des chercheurs et des équipes de recherche.

4. Les concours d’allocation de ressources de Calcul Canada comportent-ils un volet de financement?

Non. Calcul Canada n’est pas un organisme de financement. Nous offrons uniquement du temps de calcul et de l’espace de stockage dans nos systèmes.

5. Qu’est-ce qu’une demande accélérée?

Il arrive que des chercheurs et de petits groupes de recherche désirent conserver une allocation de ressources de calcul ou de stockage identique à celle qui leur a été accordée l’année précédente, sans modifier leur approche scientifique ou en modifiant légèrement la quantité de ressources nécessaires. Pour éviter la réévaluation de ces demandes, Calcul Canada a créé le processus de demande accélérée.

Les chercheurs principaux qui détiennent actuellement une allocation du CRGR ont accès à un processus de requête très allégé. Il faut cependant se souvenir que :

  • la demande accélérée ne comporte AUCUNE garantie que le chercheur recevra la même allocation que l’année précédente;
  • pour ceux qui utilisent ce processus, l’allocation 2018 sera évaluée à partir la note scientifique obtenue lors de leur plus récente demande au CRGR.

Le processus de demande accélérée est offert sur invitation seulement et s’adresse aux détenteurs actuels d’allocation du CRGR qui répondent aux critères suivants :

  • La quantité de ressources demandée dans le CRGR précédent ne doit pas excéder :
    • pour le calcul : 2000 cœurs-années,
    • pour le stockage : 1000 téraoctets,
    • pour les processeurs graphiques : 200 années UTG,
    • pour le calcul infonuagique : 500 UCT virtuelles,
    • pour le stockage infonuagique persistant : 100 UCT virtuelles.
  • La quantité de ressources demandée ne doit pas excéder celle de la dernière demande régulière du chercheur principal au CRGR;
    • s’il a besoin de plus de ressources que dans sa demande initiale au CRGR, il devra présenter une nouvelle demande cet automne.
  • En raison des retards dans l’implantation des allocations 2017, nous permettons cette année aux chercheurs à qui on a déjà accordé deux fois des demandes accélérées d’en présenter encore une.

Calcul Canada met hors service la majorité de ses systèmes pré-2016 d’ici avril 2018. Cela signifie que beaucoup d’allocations devront être déplacées vers un ou plusieurs des nouveaux systèmes nationaux.

6. Quels types de systèmes de calcul et de stockage sont disponibles par les concours d’allocation de ressources?

Calcul Canada offre aux chercheurs une vaste gamme de services de calcul de pointe concernant notamment le soutien technique, la formation et les applications. Vous pouvez demander les ressources suivantes :

  • grappes parallèles,
  • grappes séquentielles,
  • grands systèmes à mémoire partagée,
  • processeurs graphiques pour calcul général,
  • espace de stockage local et externe,
  • infonuagique.

Pour plus d’information sur les services et les ressources de Calcul Canada, consultez la page Services nationaux de notre site Web.

7. Quel type de soutien technique accompagne les allocations?

L’équipe d’experts de Calcul Canada aide les chercheurs à tirer pleinement parti des ressources qui leur sont allouées. On peut les rejoindre par courriel à support@computecanada.ca .

Le soutien comprend notamment l’installation et la configuration des logiciels, l’optimisation des codes et des conseils détaillés pour la résolution de problèmes techniques. Il peut arriver que l’équipe de Calcul Canada écrive du code pour un groupe, mais une allocation ne donne pas droit à des services complets de programmation. En règle générale, nos experts consacrent quelques jours à la résolution d’un problème et non des mois.

8. Devrais-je consulter l'équipe technique avant de faire une demande d'allocation de ressources?

Oui. Calcul Canada recommande vivement à tous les participants, dans leur propre intérêt, de consulter le personnel technique chargé des systèmes qu’ils comptent utiliser pour vérifier que les aspects techniques de leur demande correspondent bien à ces systèmes. Il est OBLIGATOIRE pour tout chercheur principal n’ayant jamais utilisé les systèmes de Calcul Canada de consulter le personnel technique avant de présenter sa demande. Toutes les consultations auprès du personnel de Calcul Canada doivent se faire avant l’envoi de la demande, afin de laisser suffisamment de temps pour les échanges et la révision de la proposition au besoin. Pour connaitre l’équipe technique concernée, faites parvenir un courriel à rac@calculcanada.ca.

9. Comment soumet-on une demande?

Les chercheurs qui souhaitent participer au concours des plateformes et portails de recherche (CPPR) ou au concours des ressources pour les groupes de recherche (CRGR), ou encore soumettre une demande accélérée doivent être inscrits à la base de données de Calcul Canada (CCDB). Ils doivent ouvrir une session dans la CCDB ou créer un compte s’ils n’y sont pas encore inscrits, afin de soumettre leur demande en ligne. Les directives relatives à l’inscription à la CCDB se trouvent sur le site Web de Calcul Canada.

10. Un chercheur peut-il s’inscrire à la fois au CRGR et au CPPR?

Oui. Il est possible de présenter une proposition à chaque concours en son propre nom ou en collaboration, mais nous vous déconseillons la présentation du même projet aux deux concours. Chaque concours répond à des critères d’admissibilité distincts, qui figurent dans le guide propre à chacun. Avant de présenter une demande à un concours, vérifiez que votre projet répond à ses critères. Pour toute question ou préoccupation subsistant après consultation des guides, communiquez avec nous à rac@calculcanada.ca.

11. Faut-il soumettre un CV commun canadien (CVC) pour demander des ressources à Calcul Canada?

Le CVC est maintenant requis pour renouveler un compte Calcul Canada et pour faire une demande aux concours d’allocation de ressources. L’intégration du CVC à la CCDB de Calcul Canada facilite la tâche de téléchargement d’un CV et en uniformise le format. De plus, les comités d’examen peuvent mieux évaluer la qualité des équipes de projets.

12. Je ne comprends pas la signification de certains termes ou sigles employés dans le formulaire de demande dans la CCDB. Y a-t-il un lexique?

Oui. Pour vous aider à préparer votre demande, nous avons mis à votre disposition la liste des termes et des abréviations employés dans les processus d’inscription aux concours sur le site Web de Calcul Canada. Veuillez prendre connaissance de cette information pour préparer votre demande.

13. Est-ce un désavantage si ma proposition ne requiert pas ou ne requiert que partiellement les ressources de l'infrastructure de Calcul Canada?

Les concours de Calcul Canada ne servent qu’à donner accès qu’aux ressources de l’infrastructure de Calcul Canada. Pour savoir si les ressources dont vous avez besoin se trouvent sur la plateforme de Calcul Canada, écrivez à rac@calculcanada.ca.

14. Dois-je d'abord m'assurer de la collaboration d'un site existant de Calcul Canada avant de présenter une demande à l'un de vos concours d'allocation de ressources?

Non. Vous pouvez demander l’accès à un service et nous déterminerons le meilleur endroit dans notre réseau pour héberger ce service. Par contre, si vous avez déjà une collaboration existante, vous pourriez le mentionner afin que nous choisissions l’option la plus commode, mais ce n’est pas une exigence.

15. Mon équipe de recherche est petite et nous n'avons pas beaucoup de financement, puis-je toujours postuler aux concours d’allocation des ressources?

Oui. Toute personne qui est habilitée à postuler à des conseils nationaux de subventions à des fins de financement est admissible à une allocation, quelle que soit la taille de l’équipe de recherche ou le financement reçu.

16. La date limite de soumission des demandes pourrait-elle être reportée?

Non. La date limite indiquée pour la soumission des candidatures au CRGR et au CPPR est définitive. Elle ne sera pas reportée et nous refuserons les demandes en retard. Pour plus de précisions concernant cette politique, adressez-vous à rac@calculcanada.ca

17. Quand saurai-je si ma demande est acceptée?

Les résultats du concours seront annoncés aux participants en mars. Vous recevrez un courriel indiquant tous les renseignements nécessaires et les étapes à suivre pour obtenir vos ressources. Une fois que tous les participants auront été personnellement informés, Calcul Canada publiera sur son site Web la liste des candidats retenus, la quantité de ressources allouées à chaque projet et la valeur des allocations.

18. Comment la valeur des allocations est-elle déterminée?

Il est possible de calculer une valeur pécuniaire pour chaque allocation. Celle-ci aide les chercheurs à déterminer la valeur en nature de la contribution de Calcul Canada à leur programme de recherche (remarque : cette valeur en nature ne peut pas être utilisée pour obtenir une subvention équivalente de la FCI). Ces valeurs représentent une moyenne pour l’ensemble des installations de Calcul Canada et comprennent les coûts totaux de l’exploitation et du capital encourus par Calcul Canada pour fournir les ressources et les services associés. Il ne s’agit ni de la valeur marchande ni de la valeur du marché.

Par exemple, le calcul de la valeur des ressources allouées en 2017 s’est fait selon les paramètres suivants :

  • 1 année UCT : 188,84 $.
  • 1 année UTG : 566,52 $.
  • 1 To-année de stockage : 128 $.
  • 1 année UCT virtuelle : 40,5 $.
  • 1 To-année de stockage infonuagique : 178,5 $.

La valeur pécuniaire des ressources allouées en 2018 sera publiée lorsque les résultats du concours seront annoncés en mars.

19. Quand pourrai-je utiliser les ressources qui me sont allouées?

Toutes les ressources allouées seront accessibles au printemps. La date exacte figurera dans l’avis que vous recevrez par courriel.

20. J’ai obtenu des ressources de calcul en cœurs-années, qu’est-ce que cela signifie?

Cela signifie que vous avez reçu une priorité d’accès à un système partagé de Calcul Canada. Si vous en faites usage en soumettant un flux continu de tâches de calcul tout au long de l’année, vous atteindrez au moins le nombre de cœurs-années qui vous a été alloué. C’est ce qu’on appelle un système de « juste part », par opposition à un système à usage spécial. Si votre charge de travail n’est pas constante, mais connaît plutôt des périodes intenses à certains temps de l’année, il est important de le mentionner dans votre demande de ressources et nous nous efforcerons d’en tenir compte.

21. Puisque j’ai bien expliqué les répercussions sur ma recherche d’une allocation de ressources inférieure à ma demande, pourquoi ne m’alloue-t-on pas la quantité demandée?

Chaque année, les demandes dépassent largement les capacités de notre infrastructure. Pour contribuer au plus grand nombre de projets intéressants, l’allocation finale est établie selon le calibre de la démarche scientifique et les compétences de l’équipe. De nombreux participants dans toutes les disciplines se sont ainsi vu accorder moins de ressources qu’ils n’en espéraient. On s’attend à ce que les CAR 2018 soient très compétitifs également. Par conséquent, les allocations 2018 pourraient être sujettes au même processus décisionnel pour l’établissement des quantités finales de ressources attribuées.

22. Si j’utilise toute mon allocation et qu’elle ne suffit pas à mes besoins, puis-je avoir accès à plus de ressources?

Tous les utilisateurs de Calcul Canada peuvent accéder à de petites quantités de ressources de calcul, de stockage et d’infonuagique grâce à notre Service d’accès rapide. Contrairement aux RAC, le Service d’accès rapide n’offre pas une allocation garantie de certaines ressources informatiques, mais plutôt un réservoir partagé de ressources non allouées.

Pour les ressources de calcul, de façon générale, Calcul Canada alloue les priorités de traitement en lots selon un algorithme de partage équitable. Chaque utilisateur reçoit une part des ressources totales du système qui se traduit dans les faits par une priorité d’accès au système. Par exemple, si vous avez utilisé une grande portion du système récemment (soit plus grande que votre juste part), votre priorité diminue. Cependant, le système d’ordonnancement ne tient compte que d’une plage de temps limitée pour le calcul des priorités. Ainsi, si vous réduisez votre demande en ressources pendant quelques semaines, il « oubliera » graduellement que vous en avez fait une utilisation excessive. Cette façon de fonctionner vise à assurer une pleine exploitation des ressources du système et non à pénaliser les utilisateurs qui profitent des ressources de calcul inexploitées. Ainsi, votre allocation totale n’est pas constituée d’une limite quantitative de ressources que vous pouvez utiliser. Elle représente plutôt ce que vous devriez être capable d’obtenir au cours d’une année si vous soumettez une charge de travail constante au système et que celui-ci est utilisé au maximum de sa capacité. En d’autres mots, une fois que votre « allocation totale » est utilisée, vous pouvez simplement continuer à travailler.

23. Les allocations actuelles des CAR ont-elles priorité au moment de décider des prochaines allocations?

Chaque concours d’allocation des ressources (CAR) annuel est traité indépendamment. Les projets actuels ont un avantage dans le sens que leur utilisation et leur succès sont connus, mais aucun avantage ne leur est accordé par la politique elle-même.

24. Que se passe-t-il si j’ai besoin d’une allocation de ressources, mais que j’ai manqué la date limite?

L’appel de proposition officiel du concours d’allocation des ressources de Calcul Canada se fait tôt à l’automne de chaque année et les dernières demandes sont reçues en novembre. Calcul Canada n’acceptera de considérer des demandes en dehors de ce calendrier que dans des circonstances exceptionnelles. Par exemple :

  1. une opportunité inattendue de faire une percée majeure,
  2. un membre du corps professoral qui vient d’arriver au Canada.

Dans une telle situation, un chercheur peut soumettre une demande « hors concours » en tout temps dans l’année. Le personnel de Calcul Canada étudiera les exigences du projet et, si le chercheur est admissible, il ou elle recevra un lien afin de remplir une demande hors concours dans la base de données de Calcul Canada (CCDB).

Les requêtes hors concours sont étudiées en fonction de la qualité scientifique de la proposition, des compétences du chercheur principal et des justifications techniques pour les ressources demandées. Après la présentation de la proposition, les documents de demande et de justification seront soumis à un processus d’examen et l’utilisateur sera informé des étapes suivantes. Pour plus d’information ou pour présenter une demande hors concours, veuillez écrire à rac@computecanada.ca.

25. Ma petite équipe de recherche a peu de moyens financiers. Suis-je tout de même admissible aux CAR?

Oui. Toute personne admissible au soutien des organismes subventionnaires nationaux peut demander des ressources, quels que soient la taille de l’équipe de recherche et le montant du financement reçu.

26. Quel est le rôle des comités d’examen d’experts?

Les comités d’examen d’experts sont créés tous les ans pour évaluer les propositions pour le concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR) et le concours des plateformes et portails de recherche (CPPR). En 2018, on en compte huit :

  • astronomie et physique subatomique;
  • bio-informatique, neuroscience et imagerie médicale;
  • chimie, biochimie et biophysique;
  • sciences de la Terre et de l’environnement;
  • ingénierie, mathématique et informatique;
  • sciences humaines et sociales;
  • nanotechnologie, matériaux et matière condensée;
  • plateformes et portails de recherche.

La liste des membres des comités nationaux 2018 des concours d’allocation des ressources sera affichée ici.

27. Puis-je choisir le comité d’examen d’experts qui évaluera ma demande?

Oui. Les participants peuvent désigner le comité d’examen d’experts de leur choix pour l’évaluation de leur demande. Calcul Canada se réserve toutefois le droit de soumettre celle-ci à un autre comité au besoin.

28. Quel rôle joue le comité d’administration des concours d’allocation des ressources (CAR)?

Sous la présidence du directeur scientifique de Calcul Canada, le comité d’administration des CAR applique les politiques du concours, supervise le déroulement de celui-ci et offre du soutien technique et administratif aux comités d’examen d’experts. Bien qu’il incombe à ces derniers de déterminer le mérite de chaque proposition et d’allouer aux chercheurs les ressources appropriées, le comité d’administration des CAR veille à répartir ces allocations en fonction des ressources disponibles à Calcul Canada. Ainsi, il est parfois nécessaire de réduire proportionnellement l’ensemble des allocations, ce qui se fait en fonction de la note attribuée par le comité d’experts pour le mérite scientifique de chaque projet et non selon une évaluation du comité d’administration. Ce dernier est composé de personnes qui connaissent bien les ressources de Calcul Canada et qui ont une bonne expérience du processus des CAR : des dirigeants techniques et administratifs représentant chaque région (WestGrid, Compute Ontario, Calcul Québec et ACENET), qui ont une connaissance approfondie des ressources et du processus des CAR.

29. Pourquoi la taille des ressources demandées dans le cadre des CAR augmente-t-elle chaque année?

La croissance de la demande pour les ressources de Calcul Canada reflète la tendance mondiale à la hausse du nombre de recherches exigeant un grand volume de données. Dans le milieu canadien de la recherche, de plus en plus de chercheurs recourent aux outils et services informatiques pour dégager des trames, réaliser des modélisations ou des simulations, ainsi que pour soutenir la collecte et la distribution de grands volumes de données. Le tableau 1 ci-dessous montre l’augmentation de la taille des ressources demandées ainsi que du nombre de demandes d’inscription aux CAR depuis 2011.

Tableau 1 : Offre et demande de capacité de calcul

Année Taille d’unité d’allocation Cœursannées demandés Cœursannées alloués Cœursannées manquants Pourcentage de capacité manquante Pourcentage de ressources allouées
2011 132 316 72 848 75 471 -2 623 -3,60 % 103,60 %
2012 189 024 103 845 87 312 16 533 15,92 % 84,10 %
2013 187 227 142 106 126 677 15 429 10,86 % 89,10 %
2014 190 466 172 989 133 508 39 481 22,82 % 77,20 %
2015 161 888 191 690 123 699 67 991 35,47 % 64,50 %
2016 155 952 237 862 1 284 637 109 399 46 % 54 %
2017 182 760 254 638 147 440 107 198 42 % 58 %
30. Que fait Calcul Canada pour répondre à la demande croissante de ressources en calcul de pointe?

Calcul Canada est à la tête de l’un des plus grands renouvellements de ressources en calcul informatique de pointe dans l’histoire canadienne. De 2015 à 2018, Calcul Canada utilisera le financement de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) pour remplacer des systèmes vieillissants dans tout le pays par quatre nouveaux systèmes afin de consolider les ressources et de centraliser les services. Les établissements choisis pour héberger ces nouveaux systèmes sont :

  • l’Université de Toronto : système massivement parallèle (Niagara);
  • l’Université de Victoria : système universel (Arbustus);
  • l’Université Simon-Fraser : système universel (Cedar);
  • l’Université de Waterloo : système universel (Graham).

Veuillez vous référer au Bulletin technologique de Calcul Canada pour plus d’information au sujet de ce processus de renouvellement.

31. Qu’est-ce que le PDIPR, et quel est son lien avec les ressources de calcul et de stockage de Calcul Canada?

Les priorités en matière d’immobilisations et d’exploitation de Calcul Canada sont dictées par les besoins des groupes de recherche au Canada. Parallèlement à son plan de renouvellement et de consolidation, Calcul Canada a déployé la phase 2 de son Plan durable pour l’informatique de pointe en recherche (PDIPR2) qui a consisté en une consultation en vue de recueillir les commentaires des utilisateurs et des chercheurs sur les types d’investissements requis pour soutenir l’excellence et le leadership du Canada dans les domaines des sciences et de l’innovation.

Par une série de rencontres en personne et en ligne, un sondage en ligne auprès des utilisateurs et un appel de présentation de livres blancs, Calcul Canada a recueilli les commentaires des chercheurs concernant les besoins du milieu de la recherche pour 2017 à 2022. Cette consultation a servi à orienter la planification des immobilisations (choix technologiques), les offres de service et l’établissement de priorités opérationnelles.

32. Comment puis-je aider Calcul Canada à obtenir des ressources supplémentaires?

Nous avons tous un rôle à jouer pour que les ressources de calcul informatique de pointe restent en phase avec les besoins des chercheurs canadiens et de leurs partenaires étrangers et industriels. Voici le vôtre :

  • Informer les décideurs de votre établissement de l’importance critique du calcul informatique de pointe pour vos recherches.
  • Vous assurer que le recteur et le vice-recteur connaissent l’importance du rôle transformateur de la recherche numériquement intensive et de la nécessité de modèles de financement prévisible durables pour celle-ci.
  • Faire valoir les ressources que vous utilisez dans vos publications et vos présentations.
  • Écrire à votre député fédéral pour l’informer de vos recherches et de votre recours au calcul informatique de pointe.
  • Diffuser, avec l’aide du service de communications de votre établissement, vos projets particulièrement fructueux en faisant ressortir les progrès de la recherche numériquement intensive.

Retourner à la Table des matières


FAQ sur le CONCOURS DE RESSOURCES POUR GROUPES DE RECHERCHE (CRGR)

1. Qu'est-ce que le concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR)?

Avant 2016, ce concours était connu sous le nom de concours d’allocation des ressources (CAR). Il a été renommé afin de le distinguer plus clairement du processus général de concours d’allocations de recherche et du concours des plateformes et portails de recherche (CPPR).

Le concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR) a été créé pour permettre à des membres du corps professoral et aux groupes de recherche qu’ils parrainent d’accéder aux ressources de calcul et de stockage au-delà de ce qu’on peut obtenir par le Service d’accès rapide. Les allocations sont attribuées sur la base du mérite scientifique, de la qualité des équipes de recherche et sur la formation de personnel hautement qualifié (PHQ). Ce concours est évalué par des pairs et les allocations sont disponibles pour un (1) an à partir du début d’avril.

2. Qui devrait s'inscrire au concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR)?

Le CRGR peut recevoir des projets de tous les domaines. Selon ce que vous demandez, votre participation au CRGR sera classée dans l’une des deux catégories suivantes :

  • régulière :
    • calcul entre 50 et 1999 années-cœurs,
    • stockage entre 10 et 999 To,
    • processeur graphique entre 10 et 199 années UTG,
    • calcul infonuagique entre 80 et 499 UCT virtuelles,
    • nuage non volatile entre 10 et 99 UCT virtuelles;
  • majeure :
    • excède au moins une des limites de ressources de la catégorie régulière.

* Si vous avez besoin de moins de 50 cœurs-années, mais plus de mémoire par cœur, veuillez utiliser la formule suivante pour calculer un équivalent en cœurs-années afin de déterminer si vous devriez déposer une demande ou utiliser le SAR pour vos besoins informatiques.

  • Équivalent en cœurs-années = Max (cœurs-années, équivalent de cœurs-années en mémoire)
    [équivalent de cœurs-années en mémoire = cœurs-années * mémoire demandée par cœur / 4 Go de mémoire par cœur]
3. Pourquoi y a-t-il deux catégories de demandes dans le concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR)? Quelle est la différence entre les deux?

La raison de la division est de faciliter l’accès aux ressources pour les utilisateurs de Calcul Canada et de limiter la documentation requise pour les allocations qui n’excèdent pas une certaine quantité de ressources, diminuant d’autant la complexité du processus d’évaluation correspondant pour les demandes régulières par rapport aux demandes majeures. Les différences dans le processus d’évaluation sont décrites dans le tableau ci-dessous :

Catégorie Évaluation
Régulière
  • au moins deux examens par des pairs et un examen technique;
  • évaluation en comité disciplinaire pour établir la note scientifique finale.
Majeure
  • au moins trois examens par des pairs et un examen technique. L’un des examens par des pairs peut être fait à l’externe et à l’international;
  • évaluation en comité disciplinaire pour établir la note scientifique finale;
  • évaluation en personne lors de la réunion des présidents des comités d’allocation de ressources de tous les domaines afin de déterminer l’allocation finale.
4. Que dois-je faire si j'ai besoin de moins que le minimum de ressources autorisées pour la soumission d'une demande au CRGR?

Si vous avez besoin de moins de ressources que la limite minimale de la catégorie régulière du CRGR, vous n’avez pas besoin de faire une demande au CRGR. Vous pourriez plutôt utiliser le nouveau Service d’accès rapide (SAR) de Calcul Canada qui permet à tous nos utilisateurs d’avoir accès à de petites quantités de ressources de calcul, de stockage et d’infonuagique dès qu’ils ont leur compte. Le SAR suffit aux besoins de beaucoup de groupes de recherche.

5. Un chercheur peut-il soumettre plus d'une demande au concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR)?

Non. Un chercheur principal peut participer en tant que collaborateur à d’autres projets qui soumettent des propositions au CRGR, mais il ne peut être le principal demandeur que pour une seule inscription.

6. Dois-je faire une demande au CRGR encore cette année même si j’ai reçu une allocation du CRGR l’an dernier?

Oui. Les allocations du concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR) sont attribuées annuellement, donc les chercheurs doivent présenter une nouvelle demande chaque année afin de recevoir une nouvelle allocation.

7. Doit-on soumettre une lettre d’intention pour s’inscrire au CRGR?

Non. Une lettre d’intention n’est PAS requise pour ce concours. Il est différent du CPPR qui, lui, comporte une étape de lettre d’intention (veuillez consulter le site Web de Calcul Canada pour connaitre les détails du CPPR). Pour faire une demande dans le cadre du CRGR, il vous suffit de remplir un formulaire dans la base de données de Calcul Canada (CCDB). Le CRGR annonce son appel de propositions officiel en octobre et les soumissions finales sont reçues en novembre.

8. Les propositions présentées au concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR) sont-elles toutes acceptées?

Non. En raison du déséquilibre entre la demande et les ressources disponibles, le CRGR devient un processus de plus en plus compétitif. Le tableau ci-dessous montre la différence entre les applications présentées et les allocations accordées.

CAR 2017 Nombre de demandes Ressources allouées
Calcul 352 314
Stockage 282 271
UTG 42 34
Nuage (UCT virtuelles) 46 42
9. Quelle est la quantité moyenne de ressources demandées et attribuées?

D’après les données de 2017, les propositions faites au CRGR ont reçu en moyenne 58 % des ressources de calcul et 99 % de l’espace de stockage qui étaient demandés.

10. Comment les propositions présentées au concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR) sont-elles évaluées?

Les propositions sont toutes évaluées en fonction de leur mérite scientifique et technique. L’examen scientifique porte sur deux facteurs : la qualité scientifique (60 %) et la compétence de l’équipe (40 %).

11. Comment attribue-t-on les allocations des demandes accélérées de ressources?

L’usage antérieur et l’expérience générale du chercheur principal sont pris en considération au moment de l’attribution des allocations des demandes accélérées.

12. Estimez-vous que je puisse m'attendre à recevoir une allocation supérieure, inférieure ou semblable à celle que j’ai dans le prochain concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR)?

Le concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR) devient de plus en plus compétitif chaque année puisque les ressources de Calcul Canada demeurent les mêmes. Cependant, de nouvelles infrastructures ont été mises en place et d’autres ressources seront graduellement disponibles au cours des prochaines années grâce au renouvellement de la plateforme de Calcul Canada. Toutefois, pendant le processus de migration vers le nouveau système national, Calcul Canada va continuer d’allouer aux chercheurs les ressources disponibles dans l’ancien système.

Retourner à la Table des matières


FAQ sur le CONCOURS DES PLATEFORMES ET PORTAILS DE RECHERCHE (CPPR)

1. Qu'est-ce que le concours des plateformes et portails de recherche (CPPR) et en quoi diffère-t-il du concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR)?

Créé en 2014, le Concours des plateformes et portails de recherche (CPPR) a pour objectif d’encourager les groupes de chercheurs à élaborer et à exploiter des projets qui améliorent à la fois l’accès à des ensembles de données partagées et la qualité des installations et des outils de recherche en ligne existants ou qui font progresser les collaborations avec des chercheurs canadiens et étrangers.

Le CPPR cible exclusivement les projets de création ou d’amélioration de plateformes ou de portails de recherche. Les allocations liées à ce concours pourront s’échelonner sur un maximum de trois ans. Ces allocations pluriannuelles seront réexaminées au début de chaque nouvelle année en fonction des ressources disponibles. Ce processus est différent de celui du concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR) qui cible des individus ou de petits groupes demandant un accès aux ressources de Calcul Canada et qui reçoivent des allocations sur une base annuelle.

2. Qui devrait présenter une proposition au concours des plateformes et portails de recherche (CPPR)?

Nous encourageons les groupes à participer au CPPR si leur demande correspond à l’une des situations suivantes :

  • ressources demandées au nom d’un grand groupe d’utilisateurs, qui les redistribuera ensuite à des personnes ou à de petits groupes;
  • mise en place d’une plateforme publique utilisant les services de calcul et de stockage de Calcul Canada;
  • groupes participant à des ententes internationales pour la fourniture de solutions pluriannuelle de calcul ou de stockage à partir du Canada;
  • groupes offrant la consultation de données partagées au moyen de l’interface d’un tiers et non de celle de Calcul Canada.

Pour les autres types de projets, il est possible d’accéder aux ressources de Calcul Canada par d’autres moyens, par exemple :

  • tous les utilisateurs de Calcul Canada ont accès à de petites quantités de ressources sans examen scientifique dans le cadre du nouveau service d’accès rapide (le service d’accès rapide remplace l’ancienne allocation par défaut);
  • si les ressources que vous pouvez obtenir par le processus de demande accélérée sont insuffisantes, mais que votre projet ne correspond pas aux critères du CPPR, vous pouvez faire une demande au concours de ressources pour groupes de recherche (CRGR).

Si vous n’êtes pas certains que vos besoins en ressources correspondent aux critères du CPPR, veuillez communiquer avec nous à rac@calculcanada.ca pour en discuter.

3. Le CPPR est-il divisé en catégories comme le CRGR?

Le CPPR comprend deux catégories :

  • Portail de service :
    L’infrastructure de Calcul Canada héberge plusieurs portails de recherche Web par lesquels les chercheurs de diverses disciplines ont accès à des outils et à des ensembles de données. Ces portails ne nécessitent généralement pas une grande quantité de ressources de calcul ou de stockage, mais peuvent avoir besoin du soutien de l’équipe technique de Calcul Canada. Les groupes qui font une demande de portail de service utilisent souvent le nuage de Calcul Canada, ont généralement besoin d’une adresse IP statique et peuvent avoir ou non des exigences de temps disponible plus rigoureuses que la plupart des projets. Sur le formulaire en ligne, cette option se nomme Portail.
  • Plateforme de calcul et de stockage :
    Les plateformes offrent habituellement une grande quantité de ressources de calcul et de stockage à un groupe d’utilisateurs. Il pourrait s’agir, par exemple, d’une application frontale conviviale pour la transmission de tâches en lots classiques à une application dorsale. Remarque : toute proposition requérant au moins 50 cœurs-années (ou 50 UCT virtuelles sur le nuage) ou plus de 50 To de stockage est considérée comme une plateforme de calcul et de stockage. Sur le formulaire en ligne, cette option se nomme Plateforme.

Règle générale, une plateforme de calcul et de stockage exige plus de ressources qu’un portail de service. Pour cette raison, les demandes pour les plateformes feront l’objet d’une évaluation plus rigoureuse. Pour en savoir plus au sujet des types de projets qui peuvent faire une demande au CPPR, visitez la page d’exemples de soumissions admissibles au CPPR sur le site Web de Calcul Canada.

4. Un chercheur peut-il soumettre plus d'une demande au CPPR?

Oui. Chaque CPPR représente une seule plateforme ou un seul portail. Les chercheurs sont libres de soumettre plus d’une demande et de participer à plusieurs propositions. Toutefois, si les plateformes ou les portails sont en reliés, il est également possible de les combiner dans une seule demande.

5. Dois-je présenter une lettre d'intention pour participer au CPPR?

Non. La lettre d’intention n’est plus requise pour le CPPR.

6. Si j’obtiens une allocation pluriannuelle, dois-je soumettre une nouvelle demande chaque année pour la renouveler?

Non. Les projets du CPPR qui reçoivent une allocation pluriannuelle doivent fournir un rapport de progression annuel (habituellement à l’automne), mais ils n’ont pas à soumettre de nouvelle demande chaque année pour renouveler leur allocation. Ce rapport annuel de progression doit être soumis directement dans la CCDB.

7. Si j'ai reçu une allocation pour un an au CPPR, dois-je soumettre une nouvelle lettre d'intention?

Oui. Les projets ayant demandé et reçu des ressources pour 2 ou 3 ans sont les seuls qui sont exemptés de la présentation d’une nouvelle demande. Veuillez consulter le guide du CPPR pour plus de détails.

8. Comment les demandes au CPPR sont-elles évaluées?

Règle générale, une plateforme de calcul et de stockage exige plus de ressources qu’un portail de service. Pour cette raison, les demandes pour les plateformes feront l’objet d’une évaluation plus rigoureuse.

Catégorie Évaluation
Portail de service
  • au moins un examen par un pair et un examen technique;
  • peut être accordé sans autre évaluation en comité, si les examens sont favorables.
Plateforme de calcul et de stockage
  • au moins deux examens par des pairs et un examen technique;
  • évaluation lors de la rencontre du comité du CPPR obligatoire pour l’attribution d’une note;
  • possibilité d’un examen de l’impact scientifique par un groupe de spécialistes du domaine;
  • possibilité d’évaluation en personne lors de la réunion des présidents des comités d’allocation de ressources de tous les domaines pour déterminer l’allocation finale.
9. Si je sais que mes besoins vont augmenter avec le temps, mais que je ne peux pas déterminer quand ni dans quelle mesure, est-il préférable de présenter une proposition précise et à court terme (un an, par exemple) ou d'anticiper le changement de mes besoins et de présenter une demande à plus long terme?

Vous avez la possibilité de demander une allocation pour trois ans et d’ajuster ensuite votre demande après la première année. Ce modèle fonctionne bien si l’étendue de votre projet demeure assez stable et que vos modifications sont peu importantes. Toutefois, si vous n’avez pas besoin de cœurs de calcul pendant un an et que vous demandez soudainement l’exécution d’une tâche de 28 cœurs au milieu de votre allocation, il vous faudrait alors faire une proposition séparée. Habituellement, les demandes de ressources des projets sont présentées pour un an et réévaluées par la suite.


10. Quels renseignements dois-je fournir dans le rapport de progression annuel du CPPR?

Le CPPR peut accorder des allocations pluriannuelles (jusqu’à 3 ans) à certains projets de recherche, cependant, il est important que les responsables de ces projets rendent compte régulièrement de l’état de leurs travaux (au moins une fois par année) au cours de la période de trois ans. Cette démarche est essentielle pour que Calcul Canada puisse informer ses bailleurs de fonds. Elle lui permet également de s’assurer que le projet est sur la bonne voie. Dans les cas de retards inattendus ou de difficultés particulières, ce rapport fournit aux chercheurs une occasion de l’indiquer et d’expliquer les obstacles que rencontre le projet. Calcul Canada peut ensuite travailler en collaboration avec les équipes de projet à l’élimination de ces obstacles. Par ailleurs, grâce à ces rapports, Calcul Canada est en mesure de réassigner les ressources inutilisées en vue de l’utilisation pleine et efficace des systèmes par les chercheurs.

1. Votre plateforme ou portail a-t-il été implanté avec succès sur les ressources de Calcul Canada?

Spécifiez si votre plateforme ou portail a été implanté avec succès sur les ressources de Calcul Canada et si votre projet est en service. Indiquez tout problème non résolu. Fournissez une mise à jour sur l’état actuel d’avancement du projet par rapport au plan stratégique présenté.

2. Votre projet de plateforme ou de portail est-il en service?

3.  Indiquez tout problème non résolu.

4. Tableau d’utilisation.

Fournissez les détails de votre utilisation dans le tableau ci-dessous. Indiquez le nombre d’utilisateurs différents et le nombre total d’accès au portail depuis votre rapport de progression précédent (ou depuis le début de l’allocation) et établissez la croissance pour cette période. Notez que le terme « utilisateur canadien » désigne tout utilisateur attaché à un établissement canadien. La période de collecte des données représente habituellement l’utilisation depuis le dernier rapport de progression ou l’année précédente. Si vous en êtes au premier rapport de progression pour votre projet, il s’agit du nombre d’utilisateurs depuis que vous avez reçu l’allocation. Veuillez ignorer les colonnes qui ne sont pas pertinentes à votre projet particulier.

Utilisateur Nombre d’utilisateurs différents Nombre d’accès Utilisation de calcul :

Cœurs-années

Stockage alloué (To)
Canadien
International

5. Décrivez toute avancée scientifique importante réalisée grâce à votre allocation du CPPR pendant la dernière année.

Énumérez les publications de recherche et autres contributions (p. ex., des présentations lors de conférences, des brevets, etc.) qui ont été rendues possibles grâce à votre allocation du CPPR dans la dernière année (DOI de préférence). Il n’est pas nécessaire que ces avancées scientifiques soient directement liées aux recherches du groupe ayant reçu l’allocation. Beaucoup d’allocations du CPPR fournissent des services sur lesquels comptent fortement des chercheurs du monde entier. Ces chercheurs devraient faire état de la contribution des allocations du CPPR dans leurs publications, lesquelles devraient ensuite être mentionnées dans la liste.

6. Formation et rayonnement.

Veuillez indiquer tout personnel hautement qualifié formé en utilisant votre plateforme. Le nombre d’étudiants diplômés, d’étudiants au postdoctorat, etc. qui comptent sur votre allocation du CPPR est un élément important que Calcul Canada doit présenter à ses bailleurs de fonds.

Utilisateur Nombre d’utilisateurs différents
Étudiants de premier cycle
Étudiants à la maîtrise
Ph. D.
Postdoctorat
Associés de recherche
Personnel de recherche
Experts invités
Professeurs qui sont d’anciens étudiants
Autre

7. Modifications appréciables dans la prévision des ressources requises.

Si vous prévoyez un changement considérable dans vos besoins pour l’année à venir, veuillez indiquer ce changement et en donner les raisons. Il est important que vous puissiez le justifier, surtout si vous avez besoin de plus de ressources que vous en avez initialement demandées. Nous ne pouvons garantir que vous recevrez des ressources supplémentaires, mais nous ferons de notre mieux pour accommoder les demandes justifiées dans la mesure du possible.

Retourner à la Table des matières


FAQ SUR LES ALLOCATIONS

1. Que signifie le terme « allocation »?

Cela signifie que vous avez un accès prioritaire à un système partagé de Calcul Canada. Si vous en faites usage en soumettant un flux continu de tâches de calcul tout au long de l’année, vous atteindrez au moins le nombre d’années-cœurs qui vous a été alloué. C’est ce qu’on appelle un système de « répartition équitable », par opposition à un système à usage spécial. Si vous n’avez pas une charge de travail continue, mais des périodes de forte activité durant l’année, veuillez l’indiquer dans votre demande afin que nous trouvions la solution adaptée à vos besoins.

2. Qu’est-ce qu’un cœur-année?

Mesure qui équivaut à utiliser un cœur de calcul de façon continue pendant une année complète. L’utilisation de 12 cœurs pendant un mois et celle de 365 cœurs pendant une seule journée sont deux scénarios équivalant à l’utilisation d’un cœur-année. Pour plus d’informations, consultez le Glossaire technique de Calcul Canada.

3. Comment la note d’évaluation scientifique de ma demande a-t-elle été déterminée?

Les notes d’évaluation scientifique sont basées sur la qualité de la science décrite dans la proposition; les qualifications des chercheurs principaux; les possibilités de formation des PHQ et la justification technique des ressources demandées. L’on tient aussi compte de l’usage antérieur et de l’expérience générale.

4. Quand pourrai-je utiliser les ressources qui me sont allouées?

Les ressources allouées seront accessibles dès avril. La date exacte figurera dans l’avis que vous recevrez par courriel.

5. Mon allocation est-elle garantie?

Non. Le montant total de votre allocation ne peut être complètement garantie et dépend de la disponibilité de nos systèmes. Vous devriez recevoir la totalité de l’allocation mentionnée ci-dessus si vous fonctionnez de manière assez constante au cours de l’année. Si vous envisagez d’avoir une charge de travail inégale, veuillez joindre l’équipe de soutien du système pour qu’elle puisse garantir que vous aurez accès aux ressources dont vous aurez besoin.

6. Puisque j’ai bien expliqué les répercussions d’une allocation de ressources inférieure à ma demande, pourquoi ne m’alloue-t-on pas la quantité demandée?

Chaque année, les inscriptions dépassent largement les capacités de notre infrastructure. Le degré de compétitivité du CAR a beaucoup augmenté en 2016 en raison du nombre croissant de demandes de qualité de partout au pays. Pour soutenir le plus grand nombre de projets intéressants, les allocations finales ont été établies selon le calibre de la démarche scientifique, les compétences de l’équipe et les effets sur le projet d’une allocation inférieure de 25 à 50 % à la demande. De nombreux participants se sont ainsi vu accorder moins de ressources qu’ils n’en espéraient. On s’attend à ce que le CAR 2017 soit très compétitif également. Par conséquent, les allocations 2017 pourraient être sujettes au même processus décisionnel pour l’établissement des quantités finales de ressources attribuées.

7. Si j'utilise toute mon allocation et qu'elle ne suffit pas à mes besoins, puis-je avoir accès à plus de ressources?

Les utilisateurs de Calcul Canada pourront demander des ressources supplémentaires sans avoir à soumettre une demande complète dans le cadre du CAR, dès avril 2017. Tous les utilisateurs de Calcul Canada peuvent accéder à de petites quantités de ressources de calcul, de stockage et d’infonuagique grâce à notre nouveau Service d’accès rapide. Contrairement au RAC, le Service d’accès rapide ne consiste pas en une allocation garantie de certaines ressources informatiques, mais plutôt en un réservoir partagé de ressources non allouées.

Pour les ressources de calcul, de façon générale, Calcul Canada alloue les priorités de traitement en lots selon un algorithme de partage équitable. Chaque utilisateur reçoit une part des ressources totales du système qui se traduit dans les faits par une priorité d’accès au système. Par exemple, si vous avez utilisé une grande portion du système récemment (plus grande que votre part équitable), votre priorité diminue. Cependant, le système d’ordonnancement ne tient compte que d’une plage de temps limitée pour le calcul des priorités. Ainsi, si vous réduisez votre demande en ressources pendant quelques semaines, il « oubliera » graduellement que vous en avez fait une utilisation excessive.

Cette façon de fonctionner vise à assurer une pleine exploitation des ressources du système et non à pénaliser les utilisateurs qui profitent des ressources de calcul inexploitées. Ainsi, votre allocation totale n’est pas constituée d’une limite quantitative de ressources que vous pouvez utiliser. Elle représente plutôt ce que vous devriez être capable d’obtenir au cours d’une année si vous soumettez une charge de travail constante au système et que celui-ci est utilisé au maximum de sa capacité. En d’autres mots, une fois que votre « allocation totale » est utilisée, vous pouvez simplement continuer à travailler.

8. Si je reçois une allocation, est-il nécessaire que je dépose une autre demande du CAR l’année d’après?

Oui. Afin de renouveler votre allocation ou demander des ressources supplémentaires l’année suivante, vous devez soumettre une nouvelle demande d’allocation des ressources chaque automne. Les appels de propositions seront affichés sur la page des Concours d’allocation des ressources de la section Accès aux ressources du Portail de recherche.

9. Les allocations du CAR ont-elles priorité au moment où l’on accorde les allocations futures?

Chaque concours d’allocation des ressources (CAR) annuel représente un processus distinct. Les projets actuels ont un avantage dans le sens que leur utilisation et leur succès sont connus, mais aucun avantage ne leur est accordé par la politique elle-même.

10. Comment la valeur des allocations est-elle déterminée?

Il est possible de calculer une valeur pécuniaire pour chaque allocation. Celle-ci aide les chercheurs à déterminer la valeur en nature de la contribution de Calcul Canada à leur programme de recherche (remarque : cette valeur en nature ne peut pas être utilisée pour obtenir une subvention équivalente de la FCI). Ces valeurs représentent une moyenne pour l’ensemble des installations de Calcul Canada et comprennent les coûts totaux de l’exploitation et du capital encourus par Calcul Canada pour fournir les ressources et les services associés. Il ne s’agit ni de la valeur marchande ni de la valeur du marché.

Par exemple, le calcul de la valeur des ressources allouées en 2017 s’est fait selon les paramètres suivants :

  • 1 année UCT : 188,84 $.
  • 1 année UTG : 566,52 $.
  • 1 To-année de stockage : 128 $.
  • 1 année UCT virtuelle : 40,5 $.
  • 1 To-année de stockage infonuagique : 178,5 $.

La valeur pécuniaire des ressources allouées en 2018 sera publiée lorsque les résultats du concours seront annoncés en mars.

11. Qu’est-ce que le Service d’accès rapide (SAR)?

Contrairement aux allocations faites par suite des concours, les ressources allouées par accès rapide ne sont pas garanties. Elles représentent une quantité de ressources qui ne sont pas allouées de façon définitive, et restent disponibles à tous les détenteurs d’un compte valide avec Calcul Canada; elles étaient auparavant nommées allocation de base. Veuillez consulter la page du SAR pour de plus amples renseignements.

Retourner à la Table des matières

trigger

Top