WHPC et Calcul Canada concluent un partenariat international pour promouvoir la présence des femmes dans les carrières en calcul informatique de pointe

Women in HPC - Frankfurt

Anglais

Women in High Performance Computing

Francfort (Allemagne), le 16 juillet 2015

Lors d’un événement public tenu pendant la conférence annuelle ISC High Performance par Women in High Performance Computing (WHPC) pour honorer les femmes de tête en calcul informatique de pointe (CIP), Calcul Canada a signé un protocole d’entente dans le but d’augmenter la présence féminine dans ce domaine au Canada. Elle est également ravie d’être le premier partenaire international de WHPC.

« Le réseau WiHPC cherche à faire grossir les rangs des femmes dans le calcul informatique de pointe. Ensemble, les scientifiques, les techniciens, les chercheurs, les usagers et les universitaires collaborent, partagent leurs connaissances et se conseillent pour tenter d’améliorer la faible représentation des femmes en vue d’atteindre l’égalité dans le CIP, explique Toni Collis, fondatrice de WHPC. Ce premier partenariat international avec Calcul Canada jettera les bases d’un véritable effort mondial. »

L’inégalité des sexes est un problème majeur dans toutes les disciplines scientifiques, que ce soit dans le secteur privé ou les universités. La recherche indique que les femmes ayant un diplôme collégial ou universitaire sont plus susceptibles d’avoir un travail technique ou professionnel que les hommes ayant le même niveau de scolarité. Et pourtant, il y a moins de femmes scientifiques ou ingénieures, et elles ont moins tendance à mettre à profit un doctorat en sciences dans une carrière axée sur la recherche que les hommes.

« L’égalité des sexes en calcul informatique de pointe est un objectif important pour Calcul Canada. Il ne s’agit pas que d’égalité et d’équilibre. Nous savons que l’égalité des sexes, et la diversité en général, profite à l’innovation et à la recherche, ajoute Mark Dietrich, président et chef de la direction de Calcul Canada. Afin de combler la demande croissante de compétences en CIP dans le secteur privé et à l’université, nous devons soutenir et augmenter nos effectifs féminins. »

La première démarche de Calcul Canada sera de collaborer avec WiHPC pour déterminer pourquoi les femmes sont sous-représentées et créer des activités de formation et de rayonnement pour contrer ce problème.

« Le travail de recherche et de rayonnement de madame Collis est exceptionnel. Nous sommes impatients d’apporter ces apprentissages clés au Canada », conclut Mark Dietrich.

Personneressource :

Kelly Nolan

Directrice générale, Relations publiques/Directrice administrative des Affaires extérieures

kelly.nolan@computecanada.ca
(c) 819-598-2910
(f) 416-907-1555

Dr. Toni Collis

WHPC
info@womeninhpc.org.uk
T: +44 (0) 131 651 3480

À propos de Women in High Performance Computing

Le réseau Women in High Performance Computing (WHPC) appuie la collaboration et le réseautage en réunissant des femmes scientifiques, chercheuses, développeuses, usagères et techniciennes en calcul informatique de pointe (CIP) au Royaume-Uni. Il encourage les femmes dans le CIP à prendre part à des activités de rayonnement et accroît la visibilité de modèles inspirants. Ses activités sont appuyées par la recherche sur l’influence des initiatives égalitaires du Royaume-Uni sur la communauté du CIP.

À propos de Calcul Canada

En collaboration avec les organisations locales ACENET, Calcul Québec, Compute Ontario et WestGrid, Calcul Canada donne le ton à l’innovation dans le domaine de la recherche en mettant au point des systèmes, des solutions de stockage et des logiciels de calcul informatique de pointe (CIP). L’union de ces forces fournit des services et des ressources essentiels de recherche numérique aux chercheurs canadiens et à leurs collaborateurs des universités et du secteur privé. Notre équipe de calibre international compte plus de 200 experts répartis dans quelque 35 universités et partenaires institutionnels d’un océan à l’autre, qui apportent un soutien direct au personnel de recherche et aux partenaires privés.

 

Leave A Comment

Top