Un partenariat qui fera avancer la recherche en science synchrotronique afin de relever de grands défis en santé, en environnement et au-delà.

Anglais

Photo : Les installations expérimentales du Centre canadien de rayonnement synchrotron, vues d’en haut.

Le Centre canadien de rayonnement synchrotron (CLS), Calcul Canada et l’Université de la Saskatchewan (UofS) ont signé un protocole d’entente afin d’offrir aux chercheurs une expérience plus étendue des données du synchrotron en apportant des améliorations au transfert, au stockage et au calcul des données. Cette collaboration permettra de renforcer la capacité existante, de développer de nouveaux programmes et techniques, et de faire progresser la recherche en science synchrotronique ainsi que ses applications, grâce à :

  • l’amélioration de la vitesse et de la convivialité du transfert des données de recherche;
  • la mise à niveau de la capacité de stockage de données de recherche et d’analyse;
  • l’amélioration des capacités de gestion des données de recherche;
  • l’affinement de l’interopérabilité et de l’accès aux ressources informatiques de Calcul Canada et de l’UofS pour les utilisateurs du CLS.

« Les chercheurs du Centre canadien de rayonnement synchrotron utilisent notre plateforme depuis de nombreuses années et nous sommes heureux d’établir maintenant un partenariat officiel avec le CLS, déclare Dugan O’Neil, directeur scientifique de Calcul Canada. Cette entente reflète notre vision commune, soit d’assurer aux chercheurs canadiens l’accès aux outils dont ils ont besoin pour résoudre nos plus grands défis dans les domaines de la santé, de l’environnement et au-delà. »

« Le Centre canadien de rayonnement synchrotron permet d’importants progrès dans la recherche, dont la détection du cancer du sein, la mise au point de meilleurs vaccins et la réduction de polluants environnementaux nocifs. Une meilleure expérience de données pour nos utilisateurs signifie de plus grands et meilleurs résultats obtenus plus rapidement », explique Rob Lamb, président-directeur général du Centre canadien de rayonnement synchrotron.

Découvrez le Centre canadien de rayonnement synchrotron.

Leave A Comment

Top