Mise à jour du Bulletin technologique

Anglais

Calcul Canada pilote une transformation majeure de la plateforme de calcul informatique de pointe en recherche au Canada. Dans le cadre de cette mission, plusieurs systèmes de calcul et de stockage dépassés seront remplacés par des systèmes modernes conçus pour les besoins de la science d’aujourd’hui.

Un appel d’offres était annoncé en décembre 2015 pour l’acquisition de matériel et de logiciels en vue de la prochaine infrastructure informatique nationale. Les appels d’offres pour les systèmes de l’université de Victoria, l’université Simon Fraser et l’université de Waterloo seront publiés d’ici la mi-2016 et plus tard cette année pour l’université de Toronto. Le processus d’approvisionnement et de développement de nos services avec cette nouvelle technologie se déroule comme prévu.

Quelques faits en bref :

  • Des serveurs à haute disponibilité ont été acquis et installés à l’université Simon Fraser et à l’université de Waterloo. Ces serveurs serviront entre autres pour l’authentification et l’autorisation LDAP, le système national de billets d’assistance pour le soutien technique, et la base de données de Calcul Canada (CCDB) qui contient les renseignements sur les utilisateurs et les projets.
  • Les acquisitions pour le stockage sont presque complétées et ajouteront énormément de capacité, passant de 15 pétaoctets au départ à 40 pétaoctets plus tard dans l’année 2016 et à environ 62 pétaoctets en 2017.
  • Calcul Canada met aussi en place des moyens de stockage d’objets numériques qui, pour plusieurs utilisateurs, représentent une amélioration majeure par rapport aux systèmes de fichiers traditionnels. Les systèmes de fichiers traditionnels permettront d’acheminer automatiquement les données vers du stockage quasi en ligne.
  • Ces nouveaux systèmes seront dotés de fonctionnalités robustes pour la copie de sauvegarde, et mettront plus de capacité et des fonctionnalités supplémentaires au service des utilisateurs.
  • Avec l’acquisition d’un nouveau système infonuagique OpenStack, le processus d’approvisionnement pour le système GP1 de l’université de Victoria est presque complété. Ce nouveau système offrira une plateforme infonuagique élargie et plus à jour pour servir de nombreux usages présents et à venir.
  • En ce qui a trait au système GP2 de l’université Simon Fraser, l’appel d’offres pour le processus d’approvisionnement est en préparation et devrait être lancé au printemps. La première grappe d’usage général sera installée à l’université Simon Fraser au courant de l’été.  

Lisez le Bulletin technologique de Calcul Canada.

 

Leave A Comment

Top