Les Canadiens prennent les devants en transformant les données de génomique en savoir afin d’alimenter l’innovation en médecine

Calcul Canada et CANARIE, deux piliers de l’infrastructure nationale qui sous-tend la recherche, l’éducation et l’innovation au Canada, ont annoncé aujourd’hui le lancement de GenAP, un logiciel avec lequel les chercheurs du pays pourront consulter et exploiter aisément les données en génomique en vue de faire progresser nos connaissances sur la santé et la maladie.

Anglais

​Calcul Canada et CANARIE, deux piliers de l’infrastructure nationale qui sous-tend la recherche, l’éducation et l’innovation au Canada, ont annoncé aujourd’hui le lancement de GenAP,​un logiciel avec lequel les chercheurs du pays pourront consulter et exploiter aisément les données en génomique en vue de faire progresser nos connaissances sur la santé et la maladie.

Aussi prodigieusement riches que soient les informations extraites du génome humain pour les chercheurs et les médecins, la taille des jeux de données a de quoi effrayer. Selon les prévisions les plus récentes, les machines ultra rapides qui séquencent l’ADN engendreront 85 pétaoctets de données cette année, dans le monde. À titre de comparaison, Netflix n’a besoin que de 2,6 pétaoctets pour stocker les copies principales de tous les longs métrages que la société diffuse . Mais ce n’est pas tout. Les 1 jeux de données en génomique sont si complexes et les exigences en matière de confidentialité et de protection des renseignements personnels si sévères qu’il faut une plateforme aussi puissante que celle qui héberge les données pour accéder à ces dernières et les traiter.

Voir l’article complet PDF

Top