Assemblée générale annuelle

Collaboration

Anglais

Calcul Canada a tenu son assemblée générale annuelle à Montréal le 15 septembre 2015. À bien des égards, ce fut l’occasion de faire connaître les derniers développements à près de 50 participants. L’AGA a aussi été le théâtre d’échanges concernant la constitution d’un groupe de travail sur un modèle d’affaires durable pour Calcul Canada.

Modèle d’affaires durable

Calcul Canada procède à la formation d’un groupe spécial qui lui fera des recommandations pour un modèle d’affaires durable. Vu les imminents investissements de nouveaux capitaux et le besoin de déposer, début 2016, une nouvelle demande de financement des activités et de la maintenance auprès du Fonds des initiatives scientifiques majeures de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), le conseil d’administration sollicite des avis afin de déterminer quel serait le meilleur modèle d’affaires pour l’avenir de Calcul Canada. Constitué de membres du conseil, de sites hôtes et de représentants de membres de Calcul Canada, le groupe de travail proposera ses recommandations au conseil d’administration de Calcul Canada au plus tard le 1er mars 2016. Chaque organisme ou établissement choisira les membres qui le représenteront.

Conseil d’administration

Le conseil d’administration 2015-2016 se compose de 10 administrateurs poursuivant leur mandat et de M. Charles Vaillancourt de Pratt & Whitney, élu pendant l’AGA.

Charles Vaillancourt a été nommé chef de la direction informatique de Pratt & Whitney Canada en 2014. Avant d’entrer chez P&WC, M. Vaillancourt était viceprésident et chef principal de l’information chez Cogeco, où il était chargé de l’élaboration de la stratégie relative aux technologies de l’information, de l’architecture logicielle ainsi que de la mise au point et de la maintenance des systèmes informatiques qui soutiennent les activités de l’entreprise.

Il était auparavant viceprésident, Ingénierie d’affaires pour le fournisseur mondial de services informatiques CGI, qui lui avait confié la structuration, la négociation et la mise en œuvre de gros contrats de sous-traitance de services informatiques conclus avec des clients un peu partout dans le monde.

Il s’était joint à CGI après que celle-ci avait racheté Myriap, l’entreprise de services consultatifs en architecture logicielle et en élaboration d’applications qu’il avait cofondée. Avant de faire carrière dans le secteur des technologies de l’information, M. Vaillancourt fut ingénieur mécanicien chez Nortel et GE Aviation. Il détient une maîtrise en génie mécanique de l’Université Laval pour ses travaux sur les systèmes robotiques de la Station spatiale internationale, travaux que l’Agence spatiale canadienne avait financés. Il est titulaire d’une licence de pilote et de la qualification de vol aux instruments.

Pour consulter la liste complète des administrateurs, visitez le www.computecanada.ca/about/gouvernance/board-of-directors/?lang=frhttp://www.computecanada.ca/about/gouvernance/board-of-directors/?lang=fr

Leave A Comment

Top