Seyed Moghadas

Anglais

Seyed Moghadas cherche à élaborer un modèle de processus décisionnel fondé sur des données factuelles en vue de protéger les groupes vulnérables de la population canadienne contre les maladies infectieuses en émergence. Ses travaux ont jusqu’ici abouti à la création d’un logiciel de modélisation et d’un jeu pour téléphone intelligent. http://abm-lab.yorku.ca/index.html

Ce projet vise la création d’un outil pratique de modélisation du processus décisionnel fondé sur des données factuelles adapté au contexte de la propagation de maladies infectieuses et dont pourraient se servir les autorités de santé publique. À cette fin, il suit deux grands objectifs de modélisation et de simulation. Le premier consiste à étudier les interventions pharmaceutiques et le second, les mesures d’isolation sociale mises en place par les autorités de santé publique dans les régions nordiques éloignées. L’infrastructure de Calcul Canada est utilisée pour exécuter des simulations poussées que des ordinateurs conventionnels mettraient des années à accomplir. Les travaux de ce groupe de recherche sont de plus en plus reconnus par les autorités de santé publique du Canada, sans compter que les Centres for Disease Control (CDC) des États-Unis en ont fait mention dans l’un de leurs bulletins. Les maladies infectieuses, comme l’épisode de SRAS de 2003, peuvent causer des pertes économiques se chiffrant en milliards de dollars, en plus de bouleverser la vie des Canadiens. Cette recherche entend modéliser les mesures de santé publique plus explicitement et précisément que les modèles actuels de politiques de santé publique conçus selon les méthodes précédentes. Sans l’infrastructure de Calcul Canada, il serait impossible d’exécuter les simulations dans un délai assez court pour que les autorités de santé publique du Canada puissent les prendre en compte.

Top