Michael Bowles

Anglais

Michael Bowles travaille en partenariat avec POS Biosciences à mettre au point des simulations qui démontrent et optimisent l’utilisation de dispositifs nanométriques pour la séparation de particules en fonction de leur taille. Ces simulations pourraient se révéler avantageuses pour les secteurs pharmaceutique et nutraceutique. http://www.usask.ca/chemistry/groups/bowles/research.html

Les travaux du groupe de recherche dirigé par le professeur Bowles visent à mieux comprendre la thermodynamique et la mécanique statistique ainsi qu’à définir les méthodes de simulation informatique nécessaires à l’étude des systèmes nanométriques et des phénomènes qui génèrent leurs propriétés singulières. L’infrastructure de Calcul Canada est utilisée pour créer et exécuter des simulations moléculaires devant expliquer comment les systèmes nanométriques se comportent. L’équipe du professeur Bowles a publié les résultats de ses travaux sur les flux de particules à l’intérieur de canaux nanométriques. Il travaille à l’heure actuelle en partenariat avec l’entreprise saskatchewanaise POS Biosciences à la conception de simulations capables de démontrer et d’optimiser l’utilisation de dispositifs nanométriques pour la séparation de particules en fonction de leur taille. Les Canadiens pourraient profiter des résultats de cette recherche susceptible de renforcer la capacité de production de composants biologiques haute pureté utilisés dans les secteurs nutraceutique et pharmaceutique. Cette recherche aurait été impossible sans l’infrastructure de Calcul Canada, parce qu’elle nécessite le recours à des installations de calcul haute performance pour exécuter les simulations moléculaires à grande échelle et mettre à l’essai les nouveaux modèles théoriques relatifs à la nucléation et aux flux de particules dans un écoulement confiné.

Top