Rallier les chercheurs en sciences humaines et sociales de partout au pays

Anglais

L’équipe des sciences humaines et sociales de Calcul Canada a eu un été bien rempli, participant à trois événements d’importance qui ont eu lieu en différents points du Canada. Le premier, le Congrès des sciences humaines organisé chaque année par la Fédération des sciences humaines, s’est déroulé à l’Université Ryerson du 27 mai au 2 juin.

Ce congrès a attiré plus de 8000 participants couvrant un large éventail de disciplines, dont la recherche en théâtre, les études littéraires, l’histoire, l’éducation, la sociologie et les communications. À cette occasion, l’équipe de Calcul Canada a rencontré des chercheurs, qu’elle a conseillés au sujet de demandes de subventions et informés sur les services offerts par Calcul Canada, et elle a également tenu des ateliers pour présenter l’interface de ligne de commande.

Ensuite, le Digital Humanities Summer Institute (DHSI), le premier et le plus gros stage d’été dans le monde à l’intention des spécialistes en sciences humaines et sociales numériques, qui a son siège à l’Université de Victoria, a rassemblé environ 900 participants en 2017. En partenariat avec le DHSI, Calcul Canada y a offert quatre cours cette année (principes de base de programmation, introduction à l’infonuagique, introduction aux mégadonnées et introduction à Fedora) ainsi qu’un atelier d’un après-midi. L’an prochain, un atelier supplémentaire est prévu pour présenter aux chercheurs les outils et les méthodes de modélisation orientée agent.

Enfin, la conférence DH, le rendez-vous par excellence des spécialistes internationaux des sciences humaines et sociales numériques, s’est tenue à Montréal cette année, grâce à l’appui de la Société canadienne des humanités numériques et de l’Université McGill. L’équipe des sciences humaines et sociales de Calcul Canada a pris part à cet événement de multiples façons :

  • participation à une consultation sur la cyberinfrastructure menée par la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI);
  • organisation en partenariat d’un atelier sur la photogrammétrie et la ROC sur des machines de calcul de haute performance;
  • contribution à une table ronde de discussion sur le rôle du soutien aux sciences humaines et sociales numériques dans les organismes centraux de TI;
  • présidence d’un comité de rapports sur l’analyse de texte et de réseau;
  • animation d’une discussion sur la coordination de la formation en sciences humaines et sociales numériques au Canada;
  • présentation d’un article EDUCAUSE sur la mise en place d’une capacité de soutien des sciences humaines numériques auquel ont contribué John Simpson et Megan Meredith-Lobay.

La conférence DH reviendra au Canada en 2020 et elle sera l’hôte de l’Université d’Ottawa.

« Les rencontres de cet été ont amené Calcul Canada à réorienter son soutien aux sciences humaines et sociales », explique John Simpson, qui dirige l’équipe des sciences humaines et sociales de Calcul Canada. « Étant donné les contacts au sein de la communauté et le succès initial de nos collaborations, nous concentrerons désormais notre attention sur la reproduction et le partage des résultats de ces processus, comme la formation, auprès de plus grands groupes de chercheurs en sciences humaines et sociales au Canada qui n’y ont pas encore eu accès. »

Aimeriez-vous en apprendre plus sur l’équipe nationale des sciences humaines et sociales numériques de Calcul Canada? Voudriez-vous lui faire part de vos idées sur les endroits où elle devrait déployer ses efforts au profit de la communauté scientifique en sciences humaines et sociales? Envoyez un courriel à team-hss@computecanada.ca ou communiquez directement avec John Simpson à john.simpson@computecanada.ca.

Leave A Comment

Top