L’Université de Waterloo lance un nouveau superordinateur national pour dynamiser la recherche avec mégadonnées et l’apprentissage automatique

Anglais

Photo : Mark Dietrich, président et chef de la direction de Calcul Canada participe à la célébration de lancement de Graham.

Waterloo, Ontario, le vendredi 5 mai 2017. – L’Université de Waterloo, Calcul Canada et Calcul Ontario ont dévoilé aujourd’hui le plus gros superordinateur se trouvant dans une université canadienne. Situé à Waterloo, il fournit des ressources accrues pour les chercheurs de tout le pays qui travaillent dans un large éventail de matières, dont l’intelligence artificielle, la génomique et la fabrication de pointe.

Le superordinateur, nommé Graham, peut traiter simultanément plus de tâches de calcul que tout autre superordinateur universitaire au Canada, produisant au bout du compte plus de résultats de recherche en même temps. Avec son extraordinaire puissance de calcul et un système de stockage de plus de 50 pétaoctets, soit 50 millions de gigaoctets, Graham peut appuyer les chercheurs qui collectent, analysent et partagent d’immenses volumes de données.

« La recherche et l’innovation caractérisent l’Université de Waterloo et demeurent d’importantes priorités pour notre avenir, déclare Feridun Hamdullahpur, recteur et vice-chancelier de Waterloo. Graham nous permet d’accroître notre capacité à devenir une tête de file mondiale en informatique de pointe. Grâce au financement des gouvernements fédéral et provincial, de la FCI, de Calcul Canada et de Calcul Ontario, nous nous rapprochons encore plus de la réalisation de cet objectif. »

Graham est le résultat d’un investissement de17 millions de dollars de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et du Gouvernement de l’Ontario. C’est l’un des quatre nouveaux centres de superinformatique et de données qui font partie d’une initiative nationale d’une valeur de 75 millions de dollars dans laquelle sont engagés la FCI et divers partenaires provinciaux et du secteur. Calcul Canada, en collaboration avec ses établissements membres et ses partenaires, implémente des améliorations d’installations dans tout le pays. SHARCNET, un consortium multiuniversitaire ontarien, en dirige la mise en œuvre à Waterloo en partenariat avec Calcul Ontario.

La recherche, aujourd’hui, repose de plus en plus sur l’exploitation de grands volumes de données. Une communauté de plus de 11 000 chercheurs canadiens utilise nos services en ce moment et la mise en service de Graham offrira aux chercheurs et innovateurs canadiens la possibilité d’exceller et d’être compétitifs à l’échelle internationale en utilisant des mégadonnées et de puissants outils de calcul, indique Mark Dietrich, président et chef de la direction de Calcul Canada. Nous sommes honorés de collaborer avec nos partenaires de l’Université de Waterloo et de Calcul Ontario dans le cadre de cette réalisation. »

Les superordinateurs constituent un élément fondamental du calcul informatique de pointe (CIP), lequel joue un rôle essentiel dans les découvertes scientifiques, l’innovation et la compétitivité de notre nation. Graham est le troisième des quatre nouveaux systèmes universitaires nationaux répartis dans l’ensemble du Canada.

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous annonçons le lancement de Graham, qui profitera à toute la communauté universitaire, affirme Nizar Ladak, président et chef de la direction de Calcul Ontario. Ayant une forte réputation d’innovatrice, l’Université de Waterloo constitue un excellent site hôte. Calcul Ontario appuie fièrement ce système, qui garantira à l’Ontario une excellente position comme tête de file mondiale dans le calcul informatique de pointe et point de convergence international de personnel hautement qualifié. »

Le superordinateur de Waterloo doit son nom à J. Wesley (Wes) Graham, ancien professeur de l’Université. Ses nombreuses contributions au développement de logiciels et de matériel ont eu un impact majeur sur le secteur de l’informatique, et il a joué un rôle important dans l’établissement de la réputation internationale de l’Université en enseignement et en recherche dans les technologies de l’information.

Découvrez Graham, le nouveau superordinateur à Waterloo

 

Leave A Comment

Top