L’initiative Women in HPC (WomenHPC) de Calcul Canada ouvre des perspectives d’avenir aux femmes en début de carrière et aux chercheuses en calcul de haute performance

Anglais

Peg Williams, vice-présidente principale de la recherche et du développement, Cray

 

OTTAWA, ONTARIO, 17 octobre 2016 Plus de 50 participants de tout le Canada se sont rassemblés pour un évènement à Ottawa visant à souligner le rôle des femmes qui font carrière en calcul de haute performance (CHP). Parrainé par Calcul Canada, l’évènement de rayonnement du réseau Women in HPC (WHPC) a réuni des gens à différentes étapes de leur cheminement de carrière, provenant de tous les secteurs, de grandes entreprises, des établissements de recherche et du milieu universitaire.

L’évènement comprenait une grande réception, de brèves allocutions de femmes travaillant dans le CHP dont l’exemple est inspirant ainsi qu’une présentation de madame Peg Williams, vice-présidente directrice du génie informatique logiciel et matériel pour les projets de recherche et développement chez Cray.

« Nous étions ravis de pouvoir accueillir une femme du calibre de madame Williams à notre évènement, déclare Kelly Nolan, directrice générale des Affaires extérieures de Calcul Canada et membre du comité consultatif international de WHPC. La reconnaissance des têtes de file en CHP et la création d’un espace où elles peuvent communiquer avec les étudiantes et les femmes en début de carrière sont au cœur de notre initiative. »

« Le plus gros défi que rencontre aujourd’hui le calcul de haute performance est une pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Une façon de remédier à cette situation est de recruter plus de femmes dans un secteur traditionnellement dominé par les hommes parce que nous savons que le développement de notre expertise en calcul informatique de pointe est crucial pour la compétitivité de notre pays sur le plan international. »

Nolan explique que le rôle de mentors comme madame Williams est d’encourager d’autres femmes à intégrer le milieu du CHP.

« L’un des buts du réseau WHPC est certainement d’améliorer la visibilité de modèles d’inspiration. Il est absolument vital, spécialement pour les jeunes femmes, de pouvoir regarder le parcours de carrière de madame Williams et le considérer comme quelque chose qu’il est possible de réaliser. »

Calcul Canada est le premier partenaire international à joindre WHPC, un organisme britannique qui vise à augmenter la représentation des femmes dans le calcul informatique de pointe en leur offrant du soutien, de la formation, du mentorat et des bourses de recherche.

Madame Williams nous a parlé de son parcours professionnel dans le secteur du CHP et nous a confié à quel point elle a été inspirée, tout au long de sa carrière, par les avancées de la recherche et les percées scientifiques réalisées par ses clients.

« Chez Cray, nous croyons fermement que les superordinateurs que nous fabriquons sont les outils dont nos clients ont besoin pour résoudre les problèmes les plus complexes de la planète. Qu’il s’agisse de prévisions météorologiques mondiales, de la conception de voitures plus sures ou de la lutte contre les principales causes de la faim dans l’est de l’Afrique, je suis constamment inspirée par ce que les superordinateurs permettent aux chercheurs et aux scientifiques d’accomplir. Pour les jeunes femmes qui sont attirées par une carrière in CHP, sachez que vous avez la possibilité d’avoir un impact sur la vie quotidienne des gens.  »

 

Le calcul de haute performance joue un rôle central dans l’innovation au Canada et est utilisé dans tous les secteurs, depuis la fabrication de pointe et les sciences de la vie jusqu’à la surveillance environnementale et aux sciences humaines. Les chercheurs utilisent le CHP pour fabriquer de meilleurs produits, développer de nouveaux médicaments, créer de nouveaux matériaux avancés et récolter les bénéfices de l’analytique avec les mégadonnées.

« Nous étions très heureux d’agir comme hôtes de cet évènement, aux côtés de nos partenaires IBM et Clay, ajoute Mark Dietrich, président et chef de la direction de Calcul Canada. Nous comprenons l’importance, pour les découvertes scientifiques canadiennes, de ne pas se contenter de bâtir l’infrastructure d’une plateforme nationale pour le calcul informatique de pointe, mais de favoriser également l’innovation dans tout le Canada en contribuant au développement d’une main-d’œuvre diverse et bien préparée pour le 21e siècle. »

– 30 –

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec

Kelly Nolan
Directrice générale des Affaires extérieures Calcul Canada
kelly.nolan@computecanada.ca
(819) 598-2910

 

Au sujet de Calcul Canada

De concert avec les organisations régionales ACENET, Calcul Québec, Compute Ontario et WestGrid, Calcul Canada favorise l’accélération de l’innovation scientifique en déployant des systèmes de calcul informatique de pointe (CIP), des installations de stockage et des solutions logicielles. Ensemble, ces organismes offrent les services et l’infrastructure de CIP indispensables aux chercheurs canadiens et à leurs collaborateurs dans tous les domaines universitaires et industriels. Notre équipe de calibre international, qui compte plus de 200 experts, répartis dans quelque 35 universités et établissements de recherche partenaires d’un océan à l’autre, apporte un soutien direct aux équipes de recherche. Calcul Canada est fière de représenter l’excellence canadienne en calcul informatique de pointe partout au Canada et ailleurs dans le monde.

 

Pour en savoir plus : www.computecanada.ca

Twitter : @ComputeCanada

Au sujet du réseau Women in High Performance Computing (WHPC)

Le WHPC est un réseau international créé pour encourager les femmes à intégrer le milieu du CHP en offrant des bourses de recherche, de la formation et du soutien aux établissements qui les emploient. Pour plus d’information, veuillez visiter le site Web WHPC.

 

Au sujet de Margaret A. (Peg) Williams

Peg Williams, exerce la fonction de vice-présidente directrice du génie informatique logiciel et matériel pour les projets de recherche et développement de Cray. Madame Williams a plus de 20 ans d’expérience dans le secteur du calcul de haute performance. Avant d’entrer chez Clay en 2005, elle était vice-présidente de la technologie de bases de données pour IBM, où elle assurait la gestion de leur logiciel de CHP et du développement du système AIX. Elle a également occupé diverses autres postes en développement de logiciels de CHP. Sa grande expérience en CHP comprend aussi la direction de l’équipe de soutien technique du Maui High Performance Computing Center (MHPCC). Madame Williams a obtenu son baccalauréat en sciences mathématiques et physiques du collège Ursinus, sa maitrise en sciences

 

Au sujet de Margaret A. (Peg) Williams

Peg Williams, exerce la fonction de vice-présidente directrice du génie informatique logiciel et matériel pour les projets de recherche et développement de Cray. Madame Williams a plus de 20 ans d’expérience dans le secteur du calcul de haute performance. Avant d’entrer chez Clay en 2005, elle était vice-présidente de la technologie de bases de données pour IBM, où elle assurait la gestion de leur logiciel de CHP et du développement du système AIX. Elle a également occupé diverses autres postes en développement de logiciels de CHP. Sa grande expérience en CHP comprend aussi la direction de l’équipe de soutien technique du Maui High Performance Computing Center (MHPCC). Madame Williams a obtenu son baccalauréat en sciences mathématiques et physiques du collège Ursinus, sa maitrise en sciences mathématiques et son doctorat en mathématiques appliquées à l’université Lehigh.

 

Leave A Comment

Top