Démonstration d’un transfert de mégadonnées parmi les plus rapides au Canada à la SC16

Anglais

Salt Lake City, 17 novembre 2016 – Plusieurs organismes canadiens et internationaux ont testé avec succès un transfert de données nouvelle génération ultrarapide à la SC16, la plus grande conférence sur le calcul informatique de pointe dans le monde.

Dirigée par Calcul Canada, cette démonstration constitue le transfert de données de recherche universitaires sur de longues distances, parmi les plus rapides qui soit au Canada. La recherche axée sur de grands volumes de données, dans des secteurs comme la génomique et la médecine personnalisée, la science environnementale et la fabrication avancée, requiert des connexions dédiées stables à large bande pour l’échange de données, l’analyse et la visualisation. La démonstration présentait un transfert de données direct de bout en bout sur des réseaux à haute vitesse.

« Le calcul informatique de pointe  est l’infrastructure de l’innovation. À l’ère numérique, l’accès à des outils qui peuvent gérer d’immenses ensembles de données est essentiel pour notre collectivité de chercheurs et d’innovateurs et pour leurs partenaires industriels et internationaux. Nous devons poursuivre le travail avec nos partenaires pour demeurer à la pointe de cette technologie et continuer d’être concurrentiels sur le plan international », explique Mark Dietrich, président et chef de la direction de Calcul Canada.

Pour cette démonstration, des bases de données scientifiques ont été transportés sur un réseau dédié de 100 Gbit/s depuis Toronto et Montréal vers le StarLight International/National Communications Exchange Facility à Chicago, puis à leur destination finale sur les lieux de la SC16 à Salt Lake City, en Utah.

« Avec l’explosion de données en génomique, le transfert rapide de données est absolument essentiel. Par exemple, nous avons un projet avec des collaborateurs japonais qui nous envoient 200 téraoctets de données de génomes entiers. Pour de tels projets, le taux de transfert de données est devenu l’un des principaux facteurs limitatifs de la collaboration », déclare Guillaume Bourque, professeur associé au département de génétique humaine de l’Université McGill et directeur du Canadian Centre for Computational Genomics.

Ce projet a été mené avec la collaboration de Calcul Canada, Calcul Québec, Calcul Ontario, CANARIE, Ciena®, l’ÉTS, Globus, GTAnet, Juniper Networks, Mellanox Technologies, Nokia, a Northwestern University, l’Ontario Institute for Cancer Research, l’Open Commons Consortium, ORION, RISQ, SAK Data, Seagate Technology, SmartOptics, le StarLight International/National Communications Exchange Facility, l’Université Laval, l’Université McGill et l’Université de Toronto ont tous participé à cette collaboration.

Citations :

« La possibilité de transférer des données à de très grandes vitesses et de façon fiable ouvre une toute nouvelle perspective aux chercheurs en général et spécialement à nous, en métagénomique, qui avons généralement affaire à de très grosses bases de données. Les chercheurs doivent être capables de transférer et de traiter facilement ces imposants volumes d’informations pour que le Canada puisse conserver son avantage concurrentiel et que les grands ensembles de données deviennent plus accessibles. Le séquençage métagénomique est un exemple de grand ensemble de données : il apporte un éclairage sur la biologie de colonies microbiennes et peut ainsi servir à comprendre des maladies humaines et des problèmes environnementaux. Les ensembles de données liés à de tels projets génèrent des centaines de téraoctets, ce qui équivaut à 10 millions de téléchargements de films. Ce type de recherche nous fournit des capacités nouvelles pour chercher à mieux appréhender notre environnement biologique et la manière d’interagir avec ce dernier », indique Jacques Corbeil, titulaire de la Chaire de recherche du Canada de niveau 1 en génomique médicale, professeur de médecine, Département de médecine moléculaire, Centre de recherche en données massives, Université Laval.

Information

Leave A Comment

Top