Félicitations aux lauréats des bourses du Digital Humanities Summer Institute de Calcul Canada

Digital Humanities

Anglais

C’est avec grand plaisir que Calcul Canada annonce les équipes gagnantes des deux bourses décernées par Calcul Canada en prévision de l’édition 2016 du Digital Humanities Summer Institute (DHSI) qui se tiendra à l’Université de Victoria cet été.

Les projets gagnants sont les suivants : Creating a Home for User-Generated Content (Créer un site pour le contenu généré par l’utilisateur) – Darren Abramson, Ph. D (Université Dalhousie, département de philosophie) et Craig Squires, Ph. D (administrateur, Systèmes ACENET); et A Walk in the Park : A Mobile Application for Atlantic Canada’s Urban Green Spaces (Une promenade au parc : une application mobile sur les espaces verts urbains des provinces de l’Atlantique) – Kate Scarth, Ph. D (Université Dalhousie, département d’études anglaises) et Chris Geroux, Ph. D (conseiller en recherche informatique, ACENET)

Fondé en 2001, le DHSI est la plus importante activité de formation au monde en sciences humaines numériques. Le programme compte plus de 1 800 diplômés et offrira 40 cours sur une période de deux semaines en 2016. Il continuera ainsi à agir à titre de modèle pour des activités du genre partout dans le monde, et à soutenir directement celles-ci.

Calcul Canada s’est engagé à approfondir sa connaissance des sciences humaines numériques et à soutenir la croissance de la recherche dans ce domaine. Les deux bourses visent non seulement à soutenir la recherche en sciences humaines numériques, mais aussi à améliorer les connaissances des conseillers en recherche de Calcul Canada dans ce domaine en pleine croissance. Chaque bourse associe un chercheur en sciences humaines numériques à un conseiller en recherche de Calcul Canada, et couvre les frais d’inscription des deux membres de l’équipe de même que les frais de voyage pour le conseiller en recherche.

« Lorsque nous évaluons les demandes de bourses, nous analysons la façon dont le projet permettra d’accroître les connaissances à long terme de chaque membre de l’équipe et la façon dont ces projets feront bénéficier la communauté élargie des sciences humaines numériques », mentionne John Simpson, Ph. D, spécialiste en sciences humaines numériques chez Calcul Canada. « Nous aimons voir des projets qui donnent aux autres chercheurs la possibilité d’aller de l’avant. Et c’est exactement ce que feront les deux demandes qui ont été choisies. »

Le DHSI se tiendra du 5 au 17 juin 2016. Pour obtenir de plus amples renseignements et pour vous inscrire, veuillez visiter le site Web du DHSI.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les services qu’offre Calcul Canada aux chercheurs en sciences humaines numériques, veuillez visiter le site Web de Calcul Canada. Pour discuter de possibles collaborations, veuillez communiquer avec John Simpson. (Please do not forget to add the hyperlinks)

Aperçu des projets gagnants :

Creating a Home for User-Generated Content (Créer un site pour le contenu généré par l’utilisateur)

Codemandeurs : Darren Abramson, Ph. D et Craig Squires, Ph. D

Depuis juin 2012, la Loi sur le droit d’auteur au Canada contient une exception aux infractions au droit d’auteur qui est la seule du genre dans le monde développé. En effet, l’alinéa 29.21 permet maintenant de créer de nouvelles œuvres soumises au droit d’auteur en utilisant du matériel protégé par le droit d’auteur pourvu que :

  • cette nouvelle œuvre soit utilisée à des fins non commerciales;
  • la source en soit mentionnée;
  • le matériel d’origine utilisé n’ait pas été obtenu en contrevenant au droit d’auteur; et,
  • la nouvelle œuvre n’aura pas d’effets néfastes sur le matériel d’origine

Il a été prouvé que la création de ce que l’on appelle le « contenu généré par l’utilisateur » est fondamentale au processus créatif de l’être humain1, et que l’exception 29.21 pourrait avoir « des effets économiques, sociaux et culturels positifs ».2 Tout porte à croire aussi que les ressources informatiques commerciales ne peuvent pas être utilisées pour laisser place à ces effets.3 Ce « projet 2921 » implique la construction d’une application Web portable et à licence gratuite fonctionnant pour une période d’essai au moyen de ressources universitaires. L’idée derrière ceci consiste à ce que le public se trouve ainsi doté d’un outil stable pouvant être utilisé pour tirer profit de cette exception au contenu généré par l’utilisateur pour le matériel soumis au droit d’auteur hébergé au Canada.

Au départ, l’accent sera mis sur les œuvres musicales générées par l’utilisateur, mais le modèle du projet pourra s’étendre à d’autres formes d’art de même que dans les sciences humaines incluant les identités virtuelles et les textes générés par l’utilisateur. Si le projet réussit, le tout se traduirait par de vastes ensembles d’information générés par ces transactions et pour lesquels la visualisation aiderait à obtenir des conclusions de recherche en ce qui a trait à la nature de la collaboration en matière de création.

1 Dennett, Daniel C. « In Darwin’s wake, where am I? » Proceedings and Addresses of the American Philosophical Association. American Philosophical Association, 2001.

2 Murray, L. J., & Trosow, S. E. (2013). Canadian copyright : A citizen’s guide 2nd Ed. Between the Lines.

3 Voir, par exemple, http://www.billboard.com/articles/business/6568938/madeon-sony-music-soundcloud-account. Cet article ne clarifie cependant pas que le contenu « Modeon » devant être retiré est du contenu généré par l’utilisateur, du type de celui qui est protégé par l’alinéa 29.21 au Canada plutôt que des biens qui entrent en concurrence avec le contenu soumis au droit d’auteur des grandes étiquettes.

Halifax’s Literary Landmarks: A Mobile Application for Atlantic Canada’s Urban Blue/Green Spaces (Les emplacements littéraires à Halifax : une application mobile pour les espaces verts et bleus des provinces de l’Atlantique)

Codemandeurs : Kate Scarth, Ph. D et Chris Geroux, Ph. D

« Halifax’s Literary Landmarks » prend ses racines dans la recherche effectuée sur le XVIIIe siècle et l’époque romantique par Kate Scarth, et transfère la méthodologie de « London’s Green Geographies » aux villes coloniales des provinces de l’Atlantique, en commençant par Halifax. La compréhension de la place des classes, des endroits et de l’identité dans les écrits de l’époque romantique de l’auteur radical John Thelwall servira de toile de fond pour explorer Halifax entre les XVIIIe et XXIe siècles. Une application mobile interactive sera créée; elle accompagnera une visite virtuelle audiovisuelle des espaces verts d’Halifax. Cette visite à teneur activiste jumellera des voix littéraires, historiques et contemporaines, et engagera des personnes et des groupes qui utilisent les espaces verts, y compris le populaire parc de Point Pleasant (et ses racines qui remontent au XVIIIe siècle) et des jardins communautaires dans les secteurs marginalisés. En y associant leurs voix, les groupes sans voix et déshérités d’aujourd’hui feront à la fois partie du projet et deviendront un des auditoires pour cette recherche, faisant ainsi revivre le patrimoine démocratique de Thelwall. Ce projet servira de modèle pour les travaux en sciences humaines qui allient à la fois la critique littéraire, les questions d’espace et d’emplacement, les applications mobiles, les mégadonnées, l’engagement du public et l’activisme social.

Qu’est-ce que Calcul Canada

De concert avec les organisations régionales que sont ACENET, Calcul Québec, Compute Ontario et WestGrid, Calcul Canada favorise une accélération de l’innovation scientifique en déployant des systèmes de calcul informatique de pointe (CIP), des installations de stockage et des solutions logicielles. Ensemble, ces organismes offrent les services et l’infrastructure CIP indispensables aux chercheurs canadiens et à leurs collaborateurs dans tous les domaines universitaires et industriels. Notre équipe, qui compte au-delà de 200 experts de calibre mondial répartis dans 35 universités et institutions de recherche partenaires situées partout au pays, épaule directement les groupes de recherche. Calcul Canada est fier de représenter l’excellence canadienne en calcul informatique de pointe partout au Canada et ailleurs dans le monde.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Kelly Nolan, directrice administrative des affaires extérieures, Calcul Canada

Kelly.nolan@computecanada.ca

c: (819) 598-2910

Leave A Comment

Top