Stephen Tullis

Anglais

Stephen Tullis est l’auteur de nouveaux dessins industriels de pales et de valves entrant dans la fabrication d’éoliennes. Grâce à ces améliorations, Cleanfield Alternative Energy inc. a augmenté la capacité de production d’électricité de ses éoliennes d’environ 50 %. http://www.newswire.ca/en/story/591179/cleanfield-energy-collaboration-improves-wind-turbine-performance

Cette recherche vise à comprendre l’écoulement de l’air (débit) dans le rotor et autour de celui-ci. C’est la force développée par chaque pale qui permet à l’éolienne de produire de l’électricité. Or, l’écoulement général de l’air dans le rotor a une incidence importante sur cette force, sans compter que tant la force que l’écoulement varient dans l’espace et dans le temps. Pour déterminer l’écoulement d’air, l’entreprise a eu recours à l’infrastructure de Calcul Canada, dont la puissance computationnelle a su résoudre les équations principales d’un écoulement turbulent. Les résultats de la recherche ont révélé que des forces et des écoulements instables peuvent induire des vibrations dans l’éolienne et son pylône, mais que les modifications proposées dans les dessins industriels du rotor ont le potentiel de réduire considérablement ces vibrations. Les retombées sont prometteuses pour les Canadiens, notamment en ce qui concerne l’amélioration de la conception et de l’efficacité de l’éolienne ainsi que de son pylône, élément clé actuellement fabriqué au Canada. Ces retombées profiteront aussi à certains parcs d’éoliennes, qui y trouveront un moyen de réduire l’effet de sillage nuisant au rendement des éoliennes situées en aval. Cette recherche aurait été impossible sans l’infrastructure de Calcul Canada, qui offre aux chercheurs une grappe d’ordinateurs pour le traitement de modèles volumineux et complexes.

Top