Dennis Salahub

Anglais

Dennis Salahub, Ph. D. travaille à la modélisation de systèmes complexes dans une foule de domaines (chimie, physique, biologie et sciences des matériaux) dans le but de les appliquer à des environnements complexes pour déterminer comment la chimie peut concrètement contribuer à relever des défis bien réels. Les résultats de cette recherche pourraient notamment favoriser l’exploitation plus éconergétique des sables bitumineux. Le professeur Salahub a participé à la conception du progiciel deMon2K, mis gratuitement à la disposition des chercheurs universitaires travaillant avec la théorie de la densité fonctionnelle. http://www.ucalgary.ca/news/utoday/may8-2013/international-chemistry-research-group et http://www.demonsoftware.com/public_html/program.html

La modélisation de systèmes complexes en chimie, en physique, en biologie, en sciences des matériaux et d’autres domaines connexes a fait des progrès immenses ces dernières années. On assiste maintenant, dans les domaines d’intérêts de cette proposition, à des avancées en chimie quantique, en mécanique et dynamique moléculaires, en méthodologies statistiques et stochastiques et en traitement de réseaux cinétiques. On constate également des progrès du côté de l’approche des systèmes embryonnaires. Par leur nature interdisciplinaire et intégrative, certains des travaux avant-gardistes les plus prometteurs reposent sur des théories et des méthodologies couvrant de vastes échelles spatiales et temporelles. L’objectif à long terme de cette recherche consiste à contribuer au développement des méthodes de modélisation multiéchelles, à leur intégration dans des codes informatiques efficaces et à leur mise en application dans les processus catalytiques présents dans les environnements biologiques complexes liés à l’énergie. En fin de compte, ses résultats enrichiront les connaissances en systèmes biologiques et la compréhension du jumelage et du mode de collaboration des réactions biochimiques et des propriétés à grande échelle des éléments cellulaires. Ces méthodes pourront également servir à mieux comprendre la chimie du pétrole dans des conditions réelles, notamment dans les gisements de pétrole lourd et de sables bitumineux. Tous les projets présentés dans cette proposition nécessitent le recours à une puissance computationnelle haute performance, dont sont particulièrement gourmandes les méthodes de mécanique quantique. Il va sans dire que la disponibilité des ressources de Calcul Canada, grâce au concours d’allocation des ressources (CAR), est essentielle à la réussite de tels projets.

Top