Alain Rochefort

Anglais

Alain Rochefort est l’auteur d’un code interne grâce auquel les chercheurs de son groupe utilisent l’imagerie de microscopie à effet tunnel (STM), ce qui pourrait mener à la conception d’appareils électroniques plus performants et moins énergivores. 

Ses travaux de recherche portent sur l’étude fondamentale de systèmes de grandes tailles faisant intervenir des processus d’interfaces et sur le développement algorithmique de méthodes numériques adaptées. Plus généralement, ils concernent les assemblages organiques et leurs propriétés électroniques et structurales. L’infrastructure de Calcul Canada sert à étudier les propriétés électroniques et structurales de systèmes métaux-organiques qui présentent des fonctions électriques prometteuses en électronique organique et moléculaire. Pour les Canadiens, les retombées positives anticipées de cette recherche sont la fabrication de produits de l’électronique organique (OLED, OPV) plus performants et moins énergivores. La recherche aurait été impossible sans l’infrastructure de Calcul Canada, car ce type de calcul quantique demande des ressources informatiques considérables. Comme la taille des systèmes représentant un modèle réaliste nécessite l’utilisation de calcul parallèle afin de pouvoir l’aborder, les ressources de Calcul Canada sont essentielles.

Top