Conversation en compagnie de Mark Daley au sujet de la plateforme CanCOVID

Anglais

Calcul Canada et ses partenaires régionaux, soit ACENET, Calcul Québec, Calcul Ontario et WestGrid, soulignent les efforts des chercheurs canadiens qui travaillent sans relâche à l’élaboration de solutions dans le but de lutter contre la pandémie de COVID-19.

Nous nous sommes précédemment entretenus avec le Dr Guillaume Bourque au sujet de la plateforme COVID-19 Ressources Canada. Dans ce deuxième reportage de la série, nous parlons de CanCOVID avec Mark Daley, conseiller spécial auprès du président (Stratégie de données) et professeur agrégé à l’Université Western, ainsi que président du conseil chez Calcul Ontario. Veuillez cliquer ici pour parcourir le communiqué de presse officiel.

Pouvez-vous nous parler plus en détail de CanCOVID et de sa création?

La Dre Mona Nemer, conseillère scientifique en chef du Canada, a demandé la création d’une plateforme de chercheurs, de collaborateurs cliniciens et d’intervenants en soins de santé canadiens de partout au pays pour s’attaquer à la COVID-19. Elle a demandé à la Dre Cara Tannebaum, conseillère scientifique à Santé Canada et à la Dre Sarah Gallagher, conseillère scientifique à l’Agence spatiale canadienne, de proposer des solutions permettant d’aider la communauté de chercheurs et de scientifiques à coordonner leurs efforts. Une telle mesure devenait essentielle pour assurer la collaboration entre les communautés dans le domaine des sciences, des soins de santé et des politiques afin de contrer la crise de la COVID-19.

CanCOVID a ainsi fait suite à l’intérêt manifesté par la population canadienne désireuse de s’impliquer pendant la pandémie, mais on ne disposait d’aucun moyen pour coordonner les efforts ou collaborer avec les autres chercheurs. Sarah et Cara ont donc communiqué avec moi, ainsi qu’avec le Dr Alex Mihailidis, vice-président associé d’International Partnerships à l’Université de Toronto et nous avons entrepris immédiatement de bâtir cette plateforme, parce que nous reconnaissions qu’elle devait voir le jour très rapidement.

Nous avons obtenu l’appui d’U15, Regroupement des universités de recherche du Canada au cours de la dernière semaine de mars. Nous avons rejoint Slack pour lui demander s’il était prêt à appuyer une plateforme d’entreprise pour CanCOVID et nous avons contribué généreusement à cette initiative. Ce que vous avez aujourd’hui devant les yeux résulte de la collaboration entre tous ces intervenants. Nous comptons déjà plus de 1 000 membres actifs.

Qui peut faire appel à CanCOVID et de quelle façon?

Tout chercheur canadien affecté à des sujets en lien avec la COVID-19 peut y faire appel. Cela regroupe des virologues aux médecins de la santé publique, en passant par les personnes qui s’intéressent aux impacts socioculturels de la pandémie. Par exemple, l’augmentation de la morbidité et de la mortalité imputables aux violences intrafamiliales est une des conséquences tragiques de la quarantaine. Les citoyens qui avaient auparavant l’occasion d’échapper à des situations abusives se retrouvent maintenant emprisonnés dans un environnement abusif. Tous les chercheurs qui travaillent sur la pandémie et la COVID-19 sont invités à utiliser cette plateforme.

Les chercheurs qui ont remporté une subvention de recherche en lien avec la COVID-19 ont été invités à rejoindre la plateforme, mais ils peuvent également se rendre sur le site Web (cancovid.ca) et remplir un formulaire de demande d’accès.. L’accès est accordé sur la base de critères simples, mais nous nous assurons de l’identité des demandeurs pour des raisons de sécurité.

CanCOVID résulte de la collaboration entre des représentants du secteur des études supérieures, incluant les trois organismes, les universités, le gouvernement fédéral et U15. Pouvez-vous nous décrire plus longuement le rôle de chacun des intervenants qui participe à la création de CanCOVID?

U15, Regroupement des universités de recherche du Canada, les universités en tant que telles et le conseiller scientifique en chef dirigent cet effort avec l’appui important du ministre de la Santé, ainsi qu’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE).

Tous ont été d’une aide précieuse en faisant en sorte que cet effort demeure celui des citoyens. Je suis grandement reconnaissant envers tous les intervenants qui ont participé, ainsi que la communauté de recherche canadienne pour leurs efforts et leur soutien.

Depuis quelques mois, les chercheurs et les innovateurs canadiens ont joint leurs forces afin de créer des solutions pour ainsi réduire les ravages attribuables à la pandémie de COVID-19. De quoi a-t-on besoin pour soutenir et mobiliser les ressources dont dispose CanCOVID?

Il est primordial de faire passer le message dans le milieu de la recherche. Il présente l’environnement permettant aux gens de communiquer entre eux et possiblement de collaborer. Plus la plateforme attirera de gens, plus nous aurons de possibilités de communiquer et peut-être de collaborer. Par conséquent, veuillez transmettre l’information à vos collègues si vous croyez qu’ils seraient en mesure d’en profiter.

Top