La consolidation du soutien offert aux sciences humaines numériques

John Simpson, spécialiste en sciences humaines numériques

Anglais

Depuis mon arrivée au sein du partenariat Calcul Canada et WestGrid en janvier, je me consacre à faire connaître les ressources de calcul informatique de pointe et le soutien offerts aux chercheurs en sciences humaines numériques (SHN). Ces derniers ont répondu à l’appel et embrassé le slogan non officiel de cette campagne de sensibilisation : « Commencer à voir grand ». Pour maintenir la cadence, j’aimerais mentionner trois événements, de petite envergure au départ, mais qui marquent un tournant important dans la consolidation du soutien apporté à la recherche en SHN.

Subventions du FCI pour la cyberinfrastructure
Bien qu’il n’y ait encore aucun projet de mégadonnées ni de calcul volumineux en SHN au Canada, certaines propositions soumises au concours visent à modifier radicalement cette situation. Des bases de données triplestores sur le Web sémantique au traitement de masses de données audio et vidéo, ces projets risquent de modifier notre vision du soutien du calcul informatique de pointe. La date limite de dépôt des lettres d’intention était le 22 mai et les invitations à soumettre des propositions détaillées seront envoyées le 30 juin. Même s’il est probable qu’une seule proposition en SHN soit acceptée, elle changera probablement la donne.

CSDH-SCHN (prononcé « Citizen »)
Pour faire connaître Calcul Canada et les services offerts par les consortiums régionaux, j’ai assisté à l’assemblée annuelle de la Canadian Society for Digital Humanities / Société Canadienne des Humanitiés Numériques dans le cadre du Congrès des sciences humaines au cours de la première semaine de juin. En plus d’être présent à la séance de démonstration numérique, Calcul Canada a commandité le Hackfest organisé par les bibliothèques de l’Université d’Ottawa en fournissant l’hébergement infonuagique pour les projets produits.

DHSI
Plus importante rencontre en SHN au monde, le Digital Humanities Summer Institute (DHSI) se tient chaque année à l’Université de Victoria. C’est l’occasion pour ses membres de mettre en commun leurs connaissances durant les formations qu’ils animent ou auxquelles ils assistent. Cette année, plus de 700 personnes ont suivi des cours au site principal et d’autres encore ont participé à des événements associés à l’Université Dalhousie, à l’Université de Guelph et à l’Université d’Ottawa. Commanditaire de l’édition de cette année, Calcul Canada a organisé un concours unique de bourses d’études : deux paires de bourses remises à des équipes formées d’un représentant de la communauté scientifique et d’un membre de l’équipe de soutien de Calcul Canada. Par ailleurs, j’ai donné le cours « Principes de base de la programmation » (Programming Fundamentals) en plus d’une séance hors conférence sur Calcul Canada et d’un atelier sur le fonctionnement de nos outils infonuagique. Mais par-dessus tout, je suis heureux d’annoncer que, grâce à l’important soutien des membres de l’équipe de WestGrid, Calcul Canada offrira trois cours supplémentaires dans le cadre du DHSI 2016, soit :

  • Mégadonnées pour les SHN
  • Outils infonuagiques pour les SHN
  • Visualisation scientifique pour les SHN

Pour mieux connaître les SHN et les possibilités de soutien à la recherche de Calcul Canada et de WestGrid, n’hésitez pas à m’envoyer un courriel. Consultez également la nouvelle section sur les SHN du site Web de Calcul Canada, qui présente de solides recherches.

Top